TFC : « On mérite de monter »… Toulouse à deux petites marches d’un retour en Ligue 1

FOOTBALL Victorieux de Grenoble en play-offs de Ligue 2, le TFC attend désormais son adversaire en barrages

N.S.

— 

Le TFC va disputer un barrage aller-retour pour tenter de remonter en Ligue 1, un an après sa relégation.
Le TFC va disputer un barrage aller-retour pour tenter de remonter en Ligue 1, un an après sa relégation. — Frédéric Scheiber / Sipa

Joueurs et encadrement du TFC feront partie des spectateurs les plus attentifs de la dernière journée de Ligue 1, dimanche soir. Plus que la lutte pour le titre, c’est vers le bas qu’ils regarderont, pour connaître l’identité du 18e et barragiste, après avoir aisément disposé de Grenoble vendredi soir (3-0), en play-offs de Ligue 2.

Nantes, Lorient, Brest ou Strasbourg, voire (mais c’est très improbable) Bordeaux ou Reims ? Le futur adversaire des Violets se trouve dans cette liste de six, pour un match aller jeudi au Stadium de Toulouse, et le retour dimanche chez l’équipe de l’élite.

« Il faut aller chercher cette montée en étant entreprenant, assure l’entraîneur Patrice Garande. Je suis fier des joueurs, ils ont fait une saison magnifique. Je pense qu’on mérite de monter. On n’y est pas arrivé par le biais du championnat, mais on a encore cette opportunité-là. »

Plombé par le Covid

Troisième de la saison régulière, derrière Troyes et Clermont, promus directement, le TFC a été atteint de plein fouet par l’épidémie de Covid-19 dans la dernière ligne droite du championnat, ce qui a un temps affaibli l’équipe et désorganisé son calendrier.

Mais avec ses Pitchouns (Koné, Adli…) renforcés par des éléments d’expérience (Dupé, Dewaest, Machado, Dejaegere…), il a des arguments pour prétendre à un retour express en L1, un an après sa relégation. Un objectif clamé dès son arrivée l’été dernier par la nouvelle équipe dirigeante amenée par le président Damien Comolli, représentant français du fonds américain RedBird Capital Partners.