Vendée Globe: Une frégate française pourrait récupérer Kevin Escoffier le 7 décembre

VOILE Le skippeur devrait être débarqué par Jean Le Cam du côté des îles Kerguelen

N.C. avec AFP

— 

Kevin Escoffier a été secouru par Jean Le Cam sur le Vendée Globe, le 1er décembre.
Kevin Escoffier a été secouru par Jean Le Cam sur le Vendée Globe, le 1er décembre. — PRB

Le directeur de course du Vendée Globe, Jacques Caraës, a indiqué mardi que la frégate française Nivôse pourrait probablement venir récupérer du côté des îles Kerguelen Kevin Escoffier, le skipper naufragé et secouru mardi matin par un autre concurrent, Jean Le Cam. « La première priorité est de trouver une solution pour laisser Jean (Le Cam) continuer sa course. Il n’y a pas de solutions énormes dans ces océans-là, la seule solution potentielle est la frégate Nivôse, qui fait de la surveillance des pêches françaises », a expliqué Caraës à l’AFP.

« Il nous faut trouver le point de chute le plus rapidement possible pour pouvoir le débarquer. Le passage aux Iles Kerguelen est sur la trajectoire initiale de la course, c’est donc faisable en termes de compétition. L’ETA (temps estimé d’arrivée) de rencontre nous porte au 7 décembre », a poursuivi Caraës, qui attend un retour de la marine française.

Les Îles Kergelen, c'est encore un peu loin.
Les Îles Kergelen, c'est encore un peu loin. - Capture d'écran

Le directeur de course attend aussi des fichiers météo plus précis sur les conditions dans cette zone dans une semaine. « Un transbordement en mer est une opération délicate », a-t-il prévenu, espérant « quelque chose de plus clément » que ce qu’il peut entrevoir actuellement. L’autre possibilité serait un navire marchand libérien, le Pearl, mais qui fait route vers Singapour.