Ultra-trail : Record battu et « aventure de dingue » pour Curmer, Kern et Robin sur le GR5 entre Chamonix et Briançon

DEFI Grégoire Curmer, Martin Kern et Baptiste Robin ont bouclé ce dimanche leur énorme projet de 202 km et 12.500 m de dénivelé positif en 31h45, soit six heures de moins que le record historique du trio D’Haene-Lanne-Véricel

Jérémy Laugier

— 

Baptiste Robin, Martin Kern et Grégoire Curmer ont signé dimanche le record de la traversée du GR5, qui relie Chamonix à Briançon.
Baptiste Robin, Martin Kern et Grégoire Curmer ont signé dimanche le record de la traversée du GR5, qui relie Chamonix à Briançon. — Simon Dugué

« Je pense que le chrono référence de 37h51 est largement prenable. » Martin Kern avait donc vu juste avant de s’élancer samedi matin, aux côtés de Grégoire Curmer et Baptiste Robin, sur la si réputée traversée entre Chamonix (Haute-Savoie) et Briançon (Hautes-Alpes). Le trio d’ultra-traileurs a en effet brillamment ravi ce dimanche le record sur ce GR5 à la Team Salomon, composée en 2011 de François D’Haene, Michel Lanne et Thomas Véricel.

Et ce avec six heures d’avance (31h45) sur une performance que tant de coureurs ont tenté de dépasser, en vain, depuis neuf ans. Une consécration totalement en phase avec l’objectif annoncé de 32 heures pour parcourir les 202 km (12.500 m de dénivelé positif). Martin Kern retient « une aventure de dingue, très longue et difficile, un réel moment de partage et une immense joie à l’arrivée ».

« Baptiste Robin a été un véritable warrior »

« Nous avons réussi à surmonter beaucoup de moments difficiles ensemble » poursuit l’ambassadeur français de la marque canadienne Arc’teryx, notamment marqué par « une très longue session de bitume durant la nuit ». Son partenaire Baptiste Robin, qui n’avait jamais été confronté à une course de plus de 120 km, a parfois souffert durant ces 31h45.

« Il a dû faire face à quelques problèmes de digestion et il a été un véritable warrior, c’est incroyable », sourit Martin Kern. Ce challenge extrême, né durant le confinement, sera bientôt accompagné d’un court-métrage destiné aux festivals de films de montagne. Peut-être faudra-t-il attendre plus de neuf ans avant de voir ce nouveau record battu.