VIDEO. Lyon: Qui est François D'Haene, le nouveau recordman du GR20 en Corse?

ULTRA-TRAIL « 20 Minutes » est allé en mai dans le Beaujolais à la rencontre du champion d’ultra-trail et viticulteur, qui a explosé ce samedi le record de la traversée du GR20 en Corse en à peine plus de 31 heures…

Jérémy Laugier

— 

François D'Haene court ici au milieu de ses vignes, à Saint-Julien dans le Rhône.
François D'Haene court ici au milieu de ses vignes, à Saint-Julien dans le Rhône. — Jérémy Laugier/20 Minutes

Un mois avant de pulvériser ce samedi le record de la traversée du GR20 en Corse [180 km et 14.000 m de dénivelé positif] en 31 heures et 6 minutes [contre 32 heures par Guillaume Peretti en 2014], François D'Haene avait accueilli 20 Minutes à Saint-Julien dans le Rhône. Pour avoir un aperçu de sa double vie, il suffit de se pencher sur son année 2014. Ce champion d’ultra-trail a enchaîné en sept mois un improbable triplé avec des victoires au Mont-Fuji (Japon), à l’UTMB (Haute-Savoie) et à la Diagonale des fous (La Réunion).

Merci à tous pour vos messages et encouragements. Ce fut vraiment une aventure extraordinaire. Quelques images avant de...

Publié par François D'haene sur samedi 4 juin 2016

Trois courses mythiques de plus de 165 km et de plus de 9.000 m de dénivelé entrecoupées… par la période de vendanges de son domaine du Germain [3,5 hectares de vignes] dans le Beaujolais. « Le vin est notre projet professionnel commun avec mon épouse. En fait, je n’ai jamais vu le trail comme un métier mais comme une passion », explique François D’Haene. Cette passion est née durant son adolescence au lac d’Aiguebelette (Savoie). « Avec mes parents, nous redescendions systématiquement après être arrivés aux refuges. J’avais envie de découvrir les sommets des montagnes », sourit cet ancien kiné de 30 ans.

>> A lire aussi: François D’Haene vise le record de la traversée du GR20 en Corse

Le Rhonalpin de 30 ans partage son temps entre ses courses et entraînements et sa cave dans le domaine du Germain, en plein Beaujolais.
Le Rhonalpin de 30 ans partage son temps entre ses courses et entraînements et sa cave dans le domaine du Germain, en plein Beaujolais. - Jérémy Laugier/20 Minutes

« Ça se passait toujours bien pour moi après 5 ou 6 heures de course »

Il prend l’habitude de rejoindre Grenoble à pied avec des amis, via le massif de la Chartreuse. « Je me suis rendu compte que ça se passait toujours bien pour moi après 5 ou 6 heures de course. Des copains me larguaient sur la piste mais je m’éclatais plus sur les longues distances », se souvient François D’Haene.

Au point d’être capable de conclure le tour des glaciers de la Vanoise en 8 heures à seulement 19 ans, puis de remporter le si redoutable Ultra-Trail du Mont-Blanc sept années plus tard. Le coureur de Salomon ne regrette pas d’avoir coupé court à ses années d’athlète, partagées entre cross-country et 3.000 m steeple.

>> A lire aussi: Qui est Kilian Jornet, la star de la montagne?

« On est tous sur la même ligne de départ, qu’on soit débutant ou champion du monde »

« À l’arrivée des cross, je voyais nettement moins de monde partager un verre à la buvette qu’après un trail. C’est la magie de notre discipline. On est tous sur la même ligne de départ, qu’on soit débutant ou champion du monde, et je vois mon père 200 mètres derrière la ligne après avoir fait le tour du Mont-Blanc », confie l’abordable globe-trotter, égérie de la marque Mennen.

« On me considère un peu comme Monsieur Tout-le-monde : j’ai deux enfants et j’aime boire un verre de vin », indique le coureur et viticulteur, qui est parvenu à vendre l’intégralité de ses 13.000 bouteilles du Germain cette année. Ce n’est pas son succès le plus anodin, même en comparaison avec son exploit ce samedi en Corse.