Mercato Angers : C’est fait, le SCO casse sa tirelire pour attirer Paul Bernardoni

FOOTBALL Le gardien de 23 ans appartenait aux Girondins de Bordeaux mais évoluait à Nîmes depuis deux ans

F.B. avec AFP

— 

Le gardien Paul Bernardoni, ici avec le maillot de Nîmes.
Le gardien Paul Bernardoni, ici avec le maillot de Nîmes. — P.Guyot/AFP
  • Angers aurait dépensé plus de 7 millions d’euros pour faire venir Paul Bernardoni, le gardien de l’équipe de France Espoirs.
  • Une jolie somme pour les Girondins de Bordeaux, club au sein duquel le joueur était sous contrat mais qui l’avaient prêté ces deux dernières années au Nîmes Olympique.

Le transfert était dans les cartons depuis plus de deux semaines. Il est désormais officiel. Angers SCO a recruté pour quatre ans le gardien international Espoirs Paul Bernardoni, qui s’est distingué ces deux dernières saisons en prêt à Nîmes mais qui appartenait aux Girondins de Bordeaux, a annoncé le club lundi soir.

Le montant de la transaction n’a pas été précisé mais, selon plusieurs médias, il dépasserait les 7 millions d’euros, sans compter une série de bonus dont un pourcentage à la revente. S’il est confirmé, ce montant constitue un record pour Angers et un tournant après l’arrivée récente de Fabrice Favetto-Bon, nouveau président délégué, et de Sébastien Larcier, directeur sportif nommé après le limogeage d’Olivier Pickeu, qui s’était fait une spécialité de la revente de joueurs recrutés à bas coût.

Il succédera à Ludovic Butelle

« On était en discussion depuis pas mal de temps […]. J’avais vraiment envie de venir, je suis super heureux que ça se soit concrétisé », a déclaré le portier de 23 ans dans une vidéo diffusée par le club. « Une belle aventure commence », s’est-il réjoui sur les réseaux sociaux.

A Angers, Paul Bernardoni prendra le relais de Ludovic Butelle, 37 ans, titulaire dans les buts angevins ces dernières saisons mais que le club voit désormais plus comme gardien numéro 2. Son contrat prendra effet le 1er juillet, date à laquelle les entraînements doivent reprendre à Angers. Il y retrouvera ses anciens coéquipiers à Nîmes Antonin Bobichon, Sada Thioub et Rachid Alioui, qui avaient pris la route d’Angers l’été dernier.

Paul Bernardoni a fait ses débuts professionnels à Troyes et a aussi évolué à Clermont (2017-2018), où il a été élu meilleur gardien de Ligue 2 en 2018. Régulièrement sélectionné dans les équipes de jeunes des Bleus, il a remporté l’Euro U19 en 2016. Il était le gardien titulaire de l’équipe de France Espoirs à l’Euro 2019 en Italie et pressenti pour tenir aussi ce rôle aux Jeux olympiques de Tokyo.