Antoine Dupont contre le pays de Galles en quart de finale de Coupe du monde, le 20 octobre 2019 à Oita au Japon. Le dernier match du demi de mêlée international à ce jour.
Antoine Dupont contre le pays de Galles en quart de finale de Coupe du monde, le 20 octobre 2019 à Oita au Japon. Le dernier match du demi de mêlée international à ce jour. — Naoya Masuda/AP/SIPA

RUGBY

Stade Toulousain : Antoine Dupont n’en a plus plein le dos, son retour espéré pour les fêtes

Touché au dos, Antoine Dupont, le demi de mêlée international du Stade Toulousain, n’a plus joué depuis le 20 octobre, lors du quart de finale de Coupe du monde France – Galles

Enfin, Antoine Dupont, le Stade Toulousain (et le XV de France) sont fixés. Les examens médicaux passés lundi se sont révélés satisfaisants pour le demi de mêlée international de 23 ans, absent des terrains depuis plus de six semaines. En délicatesse avec son dos, le numéro 9, aussi indiscutable en Rouge et Noir qu'en Bleu, peut enfin reprendre l'entraînement, indique RMC Sport. S'il ratera le double face-à-face contre Montpellier en Coupe d'Europe (dimanche puis le 14 décembre), il pourrait rejouer à la fin du mois, à Agen (le 21) ou contre Toulon (le 29).

En à peine un mois et demi, le dos de Dupont est devenu presque aussi célèbre dans le petit monde du rugby français que le nez de Cléopâtre. Depuis que l'ancien Castrais s’était blessé, avant le match de Coupe du monde face aux Tonga (23-21), le 6 octobre, il faisait l’objet d’incessantes supputations quant à la nature exacte du mal.

Un quart de finale de Coupe du monde, puis le mystère

Rentré durant 26 minutes face aux Polynésiens, Dupont (20 sélections) a ensuite joué 73 minutes lors du quart de finale perdu face au pays de Galles (20-19), le 20 octobre. Depuis, plus rien. Alors que les autres Bleus mondialistes ont repris l’entraînement à Toulouse le 4 novembre, le jeune numéro 9 était resté aux soins.

Officiellement, il était simplement forfait pour le match du week-end suivant contre Clermont (34-8). Depuis, l’absence s’est allongée, en même temps qu’épaississait le mystère autour de sa blessure.