Coupe du monde féminine: Trois finales le même jour, un «manque de respect» de la Fifa selon Rapinoe

FOOTBALL Quand la capitaine américaine pense quelque chose, elle le dit

N.C. avec AFP

— 

Megan Rapinoe avec les Etats-Unis avant la finale de la Coupe du monde.
Megan Rapinoe avec les Etats-Unis avant la finale de la Coupe du monde. — Maxime Le Pihif/SIPA

La capitaine des Etats-Unis, Megan Rapinoe, a dénoncé samedi un « manque de respect » de la Fifa pour le football féminin, en regrettant que la finale de la Coupe du monde ait lieu le même jour que celles de la Copa América et de la Gold Cup, deux compétitions messieurs.

« Ça me paraît incroyable »

« C’est une très mauvaise idée d’avoir trois finales le même jour. C’est la finale de la Coupe du monde. Je ne sais pas comment cela s’est produit. Ça me paraît incroyable. Je ne pense pas que nous soyons aussi respectées que le football masculin », a-t-elle lancé à la veille du match contre les Néerlandaises. Les championnes du monde en titre américaines affrontent les Néerlandaises dimanche à Lyon.

En Gold Cup, le tournoi d’Amérique du Nord, Centrale et des Caraïbes, les Etats-Unis vont jouer contre le Mexique. La finale de la Copa America (Amérique du Sud) oppose le Brésil au Pérou. Contactée par l’AFP, la Fifa assure que la programmation de ces finales « a fait l’objet d’un processus de consultation globale avec toutes les parties prenantes », afin de « minimiser les potentiels conflits de calendrier ».