France-Bolivie: Blessure, sortie à la pause, mauvais choix... La sale soirée de Mbappé

FOOTBALL L'attaquant des Bleus était aligné en pointe lors du succès (2-0) de l'équipe de France, dimanche soir, contre la Bolivie, à Nantes

David Phelippeau

— 

Mbappé face à trois Boliviens.
Mbappé face à trois Boliviens. — Sebastien SALOM-GOMIS / AFP

L’axe du mal. Coïncidence ou hasard, Kylian Mbappé a manqué sa première période alors qu’il était aligné en pointe lors du succès (2-0) des Bleus contre la Bolivie, dimanche soir, à Nantes. Gestes superflus, crochets de trop, passes approximatives… L’attaquant du PSG a multiplié les mauvais choix. Tout juste a-t-il réalisé un bon appel pour libérer l’espace sur l’ouverture du score des Bleus de Lemar à la 5e. Ensuite, ce fut un maelstrom de ratés.

Le sélectionneur Didier Deschamps a eu la même impression que beaucoup d’observateurs : « Kylian a eu quelques opportunités de se mettre en valeur, surtout dans la profondeur. Forcément, quand il est à ce poste face à des blocs bas, il y a moins d’espaces. Il est plus dos au jeu, c’est moins son registre, mais il dépend de ce qui est fait autour de lui. » Avant de conclure sur une note positive : « Il a été néanmoins intéressant dans ses déplacements. »

Une blessure sans gravité, selon Deschamps

Kylian Mbappé est passé devant les médias sans piper mot. Traînant quelque peu la patte. Et pour cause : après 44 minutes compliquées, il s’est blessé à la cheville. Il a été remplacé à la pause par Ben Yedder. Qu’est-il arrivé à l’attaquant du PSG ? « Rien de bien méchant, juste une douleur pied cheville sur un contact, a répondu, calmement, Deschamps. Il n’y avait pas de risque à prendre, ça devrait aller pour les prochaines rencontres. » Pour le déplacement en Turquie samedi, Mbappé devrait donc être apte. Et le retour de Giroud dans l’axe pourrait lui permettre de retrouver le côté droit qu’il aime et où il sent mieux.