Laurent Blanc veut trouver un poste de coach à la rentrée ou bien «s'orienter vers autre chose»

FOOTBALL Sans club depuis 2016, Laurent Blanc commence à s'impatienter...

W.P, avec AFP

— 

Laurent Blanc lors d'un match de gala
Laurent Blanc lors d'un match de gala — FRANCK FIFE / AFP

Ça commence à faire long. Sans club depuis son licenciement du Paris Saint-Germain en juin 2016, Laurent Blanc aimerait bien poursuivre sa carrière d’entraîneur, et vite. « Certainement l’année prochaine, je l’espère. Si ce n’est pas le cas, bon… On va s’orienter vers autre chose. On a quelques idées oui, oui, mais pour l’instant, je pense que j’ai encore quelque chose à faire » en tant qu’entraîneur, a déclaré le technicien, au micro de TF1.

Le technicien de 53 ans s’agace aussi des rumeurs qui l’envoient régulièrement dans tel ou tel club : « chaque fois qu’il y a un poste qui se libère, mon nom est cité, souvent sans aucune raison. » Que ce soit à Marseille ou à Lyon, « il y a des gens en postes, Rudi (Garcia), Bruno Genesio​, laissez-les travailler, les garçons ! », lance-t-il, en assurant qu’il n’a « aucun contact, rien » avec l’OM.

Du golf, oui, mais surtout du foot

Regrette-t-il d’avoir refusé certaines propositions par le passé ? « Certainement. Je n’étais pas prêt pour les faire », répond-il. « Sincèrement, j’avais eu la possibilité de le faire, je ne l’ai pas fait car j’avais besoin de couper un petit peu ». En jouant au golf, mais pas que.

« Je suis, bien sûr, le football d’une manière très régulière. Je sais que tout le monde croit que je joue au golf toute la journée du matin au soir, ce qui est faux, même si j’y joue un petit peu. Le football reste ma passion. » Et ça lui manque.