Ligue 1: Le président de Saint-Etienne milite pour un «"Boxing Day" à la française»

FOOTBALL La magie de Noël, c’est aussi voir des Amiens-Dijon de qualité…

A.H. avec AFP

— 

C'est cadeau !
C'est cadeau ! — François Lo Presti / AFP

Que ferait-on sans les Anglais ? Après nous avoir acheté des Zambo Anguissa pour 30 millions d'euros, voilà que l’on voudrait les remercier en imitant le Boxing Day. C’est, en tout cas, l’idée de Bernard Caïazzo, président du syndicat Première Ligue regroupant les principaux clubs de Ligue 1 et président de Saint-Etienne : « On organiserait trois journées de championnat entre Noël et le Jour de l’An et, le 2 janvier, chacun aurait droit à deux semaines de repos. La reprise pourrait intervenir le 16 janvier avec les Coupes jusqu’à la fin du mois et la reprise du championnat ensuite. »

Oh oui, pourquoi pas se déplacer au stade de la Licorne le 26 décembre par -35 °C (ça va, on rigole, on vous aime amis picards), plutôt que de profiter d’un feu de cheminée, construisant à tour de bras les jeux reçus à Noël ? Visiblement, Bernard Caïazzo n’est pas trop flambée hivernale. Ce calendrier inspiré par la Premier League anglaise, et adopté récemment en championnat d’Italie, permettrait selon lui de « développer le côté festif » en attirant un nouveau public dans les stades en période de vacances scolaires, « comme les enfants et les familles ».

« Une fausse bonne idée » ?

Si on veut privilégier les Coupes d’Europe, donnons-nous de la fraîcheur au lieu de jouer des matches tous les trois jours au mois de janvier. »

« C’est peut-être une fausse bonne idée mais cela mérite réflexion », a-t-il encore ajouté, alors que le syndicat des joueurs (UNFP) est de son propre aveu défavorable à une telle réforme. Rappelons, quand même, que la Premier League va instaurer une trêve hivernale à partir de 2020.

Parmi les autres pistes de réflexion du syndicat, le dirigeant de l'ASSE a évoqué « une suppression de la Coupe de la Ligue », alors que l’appel d’offres des droits TV sur la période 2020-2024 de cette compétition nationale s’est révélé « infructueux » en décembre.