Coupe Davis: Tsonga interrompt son entraînement à cause d'une gêne à l'épaule, le staff rassure tout le monde

TENNIS Jo-Wilfried Tsonga inquiète à trois jours de la finale contre la Croatie…

W.P.

— 

Tsonga, à l'entraînement
Tsonga, à l'entraînement — FRANCOIS LO PRESTI / AFP

Et là, c’est le drame. Jo-Wilfried Tsonga a écourté sa séance d’entraînement, ce mardi, après avoir ressenti une gêne à l’épaule alors qu’il s’entraînait avec son sparring partner Grégoire Barrère. Une décision prise avec le docteur Montalvan après une discussion de plusieurs minutes au bord du terrain, à trois jours de l’ouverture de la dernière finale de Coupe Davis contre la Croatie, à Lille.

Il a écourté son entraînement « par précaution » en raison d’une « épaule un peu rouillée » mais n’a « aucun problème », a tenu à calmer mardi l’encadrement des Bleus. « Jo va bien, on a fait une semaine assez chargée la semaine dernière, là, il sentait son épaule un peu rouillée, on n’a pas voulu prendre de risques parce qu’il a bien forcé la semaine dernière. Il n’y a pas d’inquiétude à avoir », a déclaré Loïc Courteau, entraîneur de l’équipe de France de Coupe Davis.

La sortie prématurée du court mardi pose la question de l’état physique du Manceau, qui a très peu joué en 2018 et relance le débat sur la non-convocation de Gilles Simon. Un forfait de Tsonga assurerait probablement la place de titulaire à Jérémy Chardy, avec qui Jo et Lucas Pouille sont en concurrence pour les matchs en simple.