CIO: Patrick Baumann est décédé d'une crise cardiaque à l'âge de 51 ans

MOUVEMENT OLYMPIQUE Le Suisse, également secrétaire général de la Fiba, accompagnait notamment Paris depuis trois ans pour les JO 2024...

N.C. avec AFP

— 

Patrick Baumann, décédé le 14 octobre 2018, avait présidé la commission d'évaluation de Paris 2024 pour le CIO en mai 2017.
Patrick Baumann, décédé le 14 octobre 2018, avait présidé la commission d'évaluation de Paris 2024 pour le CIO en mai 2017. — ISA HARSIN/SIPA

Il était l'une des figures du CIO dans l'accompagnement de Paris pour l'organisation des Jeux olympiques 2024. Le Suisse Patrick Baumann, âgé de 51 ans, secrétaire général de la Fédération internationale de basket (Fiba) et membre éminent du Comité international olympique, est décédé brutalement durant les Jeux olympiques de la jeunesse à Buenos Aires.

Président de la commission d'évaluation pour les JO-2024, vice président de la commission de coordination chargée de surveiller les préparatifs des Jeux parisiens, Patrick Baumann était l'un des poids lourds du CIO, largement considéré comme l'un des potentiels successeurs du président Thomas Bach.

Membre de l'institution olympique depuis 2007, il était secrétaire général de la Fiba depuis 2002. «C'est un grand choc qui nous touche tous très durement. Nous avons du mal à réaliser cette terrible nouvelle», a déclaré Thomas Bach, depuis Buenos Aires où les JOJ se terminent le 18 octobre.

«D'autant plus qu'aujourd'hui encore, nous l'avons vu travailler dur, comme toujours, en faveur du sport qu'il aimait tant. Nous perdons un jeune leader sympathique, plein d'espoir, qui défendait l'avenir du sport. Nos pensées vont à sa femme, ses enfants et à toute sa famille», a poursuivi le président du CIO.

La Fiba a confirmé le décès de son dirigeant, précisant qu'il avait succombé à une crise cardiaque. «Sous sa conduite, la Fiba a avancé à pas de géants, s'est modernisée au point de devenir un modèle suivi par les autres fédérations internationales», a estimé le président de la fédération, Horacio Muratore. Le président du CIO a demandé que le drapeau olympique soit mis en berne durant trois jours au siège du CIO, à Lausanne, ainsi qu'à Buenos Aires. Une cérémonie d'hommage sera organisée au Village olympique de la capitale argentine.

Outre son parcours au sein du mouvement olympique, le Suisse, originaire de Bâle, était le pilier de la Fiba dont il occupait le poste clé de secrétaire général depuis seize ans, fonction dans laquelle il avait été prolongé jusqu'en 2031. Eminent juriste, il était membre du Conseil international de l'arbitrage en matière de sport (CIAS) et membre du comité exécutif de l'Agence mondiale antidopage (AMA).