Dopage: Thomas Bach clashe le TAS, qui a décidé de blanchir des sportifs russes bannis à vie

JEUX OLYMPIQUES Le président du CIO n'est pas content du tout des décisions du Tribunal arbitral du sport...

N.C. avec AFP

— 

Thomas Bach s'est montré très déçu de la décision du TAS de lever les suspensions à vie de 28 athlètes russes, qui avaient été sanctionnés pour dopage institutionnalisé par le CIO.
Thomas Bach s'est montré très déçu de la décision du TAS de lever les suspensions à vie de 28 athlètes russes, qui avaient été sanctionnés pour dopage institutionnalisé par le CIO. — Patrick Semansky/AP/SIPA

Dire que la décision du Tribunal arbitral du Sport (TAS) de blanchir jeudi les sportifs russes bannis à vie pour dopage a énervé Thomas Bach est un doux euphémisme. Le président du Comité international olympique (CIO) a qualifié ce jugement «d'extrêmement décevant et surprenant», estimant que cela montrait à quel point le TAS devait «réformer sa structure». 

>> A lire aussi: Annulation de la suspension à vie de 43 sportifs russes, le Kremlin est «très content»

«Nous ne nous attendions pas à cette décision, a reconnu Thomas Bach depuis Pyeongchang, où s'ouvriront en fin de semaine prochaine les JO d'hiver. Nous avons discuté longuement de la situation lors de la réunion de la commission exécutive hier et aujourd'hui.»

Onze autres athlètes ont vu levée leur suspension à vie, sauf pour les JO

«Nous pensons que cette décision montre le besoin urgent de réforme dans la structure interne du TAS pour parvenir à plus de qualité et de continuité dans les jugements», a-t-il ajouté.

Jeudi, le TAS a levé totalement les suspensions à vie de 28 sportifs ou membres de l'encadrement russes, sur les 43 qui avaient été sanctionnés par le CIO pour leur implication présumée dans le système de dopage institutionnalisé mis en place par la Russie. A noter qu'en plus de ces 28, 11 autres athlètes ont vu levée leur suspension à vie sauf pour les JO de Pyeongchang.