Ligue Europa: L'OM lourdement condamné par l'UEFA pour les débordements de l'an dernier, notamment à Lyon

FOOTBALL Il n'y aura pas beaucoup d'ambiance pour les matchs de poules de Ligue Europa, cette saison, à Marseille...

J.S.-M. avec AFP

— 

Des supporters marseillais à Lyon, lors de la finale.
Des supporters marseillais à Lyon, lors de la finale. — CIAMBELLI/SIPA

La note est allégée, mais à peine. En appel, la commission de discipline de l’UEFA a globalement confirmé les sanctions prises en première instance, supprimant de son jugement le sursis qui menaçait pendant deux ans l’OM d’exclusion de toutes les compétitions de l’UEFA. Cette épée de Damoclès ne pèse plus sur l'OM Champions Project, toutefois lourdement condamné pour la série d’incidents qui se sont déroulés au Parc OL lors de la finale de la Ligue Europa, perdue face à l’Atlético Madrid.

Marseille disputera son premier match de poules de Ligue Europa (face à Francfort) à huis clos, et pour les deux matchs suivants les virages seront fermés. L’OM doit aussi payer une amende de 100.000 euros et contacter Lyon pour payer les dommages causés par les supporters marseillais lors de la finale.

Distributeurs de savon cassés

L’OM paie aussi les incidents à domicile contre Leipzig, face à Salzbourg et à l’extérieur, à Salzbourg : l’UEFA a retenu les charges de « perturbations dans le public », « actes de vandalisme », « usage de fumigènes », « jet d’objets » et « coup d’envoi retardé ».

L’OL avait porté plainte, constatant notamment que « 105 sièges avaient été dégradés, qu’une caméra de surveillance, des néons et des distributeurs de savon et de papier dans les toilettes avaient été arrachés », selon les explications du responsable de la gestion du Groupama Stadium.

21 personnes dont 18 supporters marseillais avaient été interpellés, principalement pour violences et dégradations, ainsi que pour utilisation de fumigènes.