Girondins de Bordeaux: Finalement, Thierry Henry ne sera pas sur le banc cette saison

MERCATO Après moult tergiversations, les discussions n'ont finalement pas abouti...

Clément Carpentier

— 

Thierry Henry, qui fait partie du staff de la Belgique, lors du match contre l'Angleterre, le 28 juin 2018.
Thierry Henry, qui fait partie du staff de la Belgique, lors du match contre l'Angleterre, le 28 juin 2018. — Dovgan/UK Sports Pics/SIPA
  • Thierry Henry a refusé le poste d'entraîneur des Girondins. 
  • Il n'a pas été convaincu par les futurs propriétaires du club, le fonds d'investissement américain GACP. 
  • Cet échec ne remet pas en cause la vente du club selon la direction actuelle.

Il était attendu comme le Messi. Mais Titi Henry, champion du monde 1998, et grandissime favori pour succéder à Gustavo Poyet, ne sera pas le prochain coach de  Bordeaux cette année. D’après nos informations, un membre de la direction du club a lâché un : « C’est fini ! ».

Alors que le club bordelais avait convoqué Gustavo Poyet vendredi matin pour un entretien préalable à un licenciement, il n’est pas parvenu à s’entendre sur un accord avec Thierry Henry après plusieurs jours de discussions. Pour l’heure, c’est Eric Bédouet qui va continuer à assurer l’intérim jusqu’à dimanche au moins.

Cela ne remet pas en cause la vente du club

En tout cas, c’est un énorme coup de bambou pour les Girondins de Bordeaux. Un échec cuisant. Alors, cela remet-il en cause la vente du club au fonds d’investissement américain GACP ? « Non ! », affirme la direction auprès de 20 Minutes. Le processus va donc se poursuivre dans les prochains jours. C’est maintenant à Alain Juppé et Bordeaux Métropole de valider cette vente le 28 septembre prochain. Mais pour l’instant, la mairie aurait quelques doutes sur les garanties apportées par GACP.

>> A lire aussi : Girondins de Bordeaux: «Aujourd'hui, tout est ouvert», le club n'abandonne pas Thierry Henry

>> A lire aussi : «Les Girondins de Bordeaux, c'est Dallas», que se passe-t-il autour du cas Thierry Henry?

>> A lire aussi : Bordeaux: Gustavo Poyet reçu par sa direction en vue d'un licenciement