OM: Basile Boli, qu'est ce que tu viens faire là-dedans?

FOOTBALL L'ancien défenseur va former un duo avec Franck Passi...

Romain Baheux

— 

Basile Boli à l'UMP en 2007.
Basile Boli à l'UMP en 2007. — HADJ/SIPA

« Vous allez vous taper Basile Boli, et je peux vous dire que ça n’est pas du gâteau. » Non, on ne doit pas cette phrase à Vincent Labrune ou à un attaquant entré en contact avec ses crampons, mais bien à l’ancien défenseur de l’OM lui-même. Et non, il ne l’a pas lâché devant le vestiaire marseillais après l’annonce de l’éviction de Michel mardi, mais au début du millénaire, quand il présentait avec toute la bonne humeur du monde le Loto Foot sur France 3.

Car le nouveau « coordinateur sportif de l’OM », chargé d’épauler l’intérimaire Franck Passi dans sa mission commando, possède un CV WTF depuis la fin de sa carrière de joueur en 1997. Animateur TV donc, mais aussi farouche soutien de Nicolas Sarkozy lors de la campagne présidentielle de 2007. Son dévouement lui vaut d’être bombardé quelques mois plus tard secrétaire de l’UMP en charge du co-développement.

Basile Boli à l'UMP en 2007.
Basile Boli à l'UMP en 2007. - HADJ/SIPA

Débarqué en janvier 2009 après l’arrivée de Xavier Bertrand à la tête du parti, Basile Boli se retrouve en garde à vue la même année, soupçonné d’abus de confiance dans sa gestion de l’association « Entreprendre et diriger en Afrique » qu’il préside. En janvier 2016, il est relaxé par la cour d’appel de Versailles.

>> A lire aussi : OM: Basile «Bali», la belle bourde du communiqué de presse après le départ de Michel

Bon, tout cela n’a pas grand-chose à voir avec le foot mais en 2014, l’AJ Auxerre se décide à en faire l’homme chargé de vendre à l’étranger le savoir-faire bourguignon en termes de formation. On croise pourtant peu le bonhomme du côté de l’Abbé-Deschamps. « C’est un travail qui n’a pas complètement abouti mais qui a généré des contacts, le défendaitle président auxerrois Guy Cotret à L’Equipe en décembre. On ne s’est pas quittés fâchés. »

L’homme qui se farcissait Michel devant la presse

Un an à peine après le début de sa mission, Basile Boli délaisse la Bourgogne pour Marseille où il devient ambassadeur du club. Un titre flou, à mi-chemin entre la mission de représentation et un rôle de porte-flingue de Vincent Labrune, dont il mettait pourtant en cause les connaissances footballistiques en 2013. Après le triste nul de l’OM contre Bordeaux, il passe devant la presse critiquer les choix tactiques de Michel pendant que son président joue au billard dans une salle du Vélodrome. Dix jours plus tard, Boli, ou « Bali » selon le communiqué de presse du club marseillais annonçant son nouveau, se retrouve aux responsabilités. Et on préfère le prévenir, ça ne sera pas du gâteau.