20 Minutes : Actualités et infos en direct
swattingDes hackers pirataient des sonnettes connectées pour piéger la police

Etats-Unis : Des hackers pirataient des sonnettes connectées pour piéger les services de police

swattingLes interventions étaient enregistrées puis diffusées sur les réseaux sociaux
Les hackers auraient utilisé des comptes Yahoo compromis.
Les hackers auraient utilisé des comptes Yahoo compromis. - A. GELEBART / 20 MINUTES / 20 MINUTES
20 Minutes avec agence

20 Minutes avec agence

Deux jeunes hommes de 20 et 21 ans ont été arrêtés aux Etats-Unis en décembre dernier après avoir pris le contrôle d’une douzaine de sonnettes connectées. Ils ont orchestré des canulars en envoyant des fausses alertes aux forces de police, rapporte Numerama. L’intervention était enregistrée grâce aux caméras disposées sur les appareils, puis diffusée sur les réseaux sociaux. Ce canular, qui consiste à piéger la police, prend le nom de « swatting ».

Afin de muscler l’intervention des forces de l’ordre, les deux pirates ont insinué qu’il y avait des situations d’urgence avec des parents violents ou même des prises d’otages. Quand les policiers sont arrivés sur place, rien de tout cela n’était vrai. En prime, les deux Américains se payaient la tête des policiers en les insultant via le haut-parleur.

Des comptes Yahoo compromis

Pour arriver à leur fin, les hackers se sont connectés aux comptes de leurs victimes, après avoir obtenu les identifiants et mots de passe. Sur le réseau Telegram, ils ont insinué qu’ils avaient cracké les comptes en utilisant la technique de « force brute », c’est-à-dire en testant avec un logiciel des milliards de combinaisons. Mais le juge chargé de l’affaire a indiqué que les fautifs avaient utilisé des comptes Yahoo compromis. Les pirates avaient le loisir au quotidien d’espionner les familles et pouvaient les harceler.



Les sonnettes concernées par ce canular sont de la marque Ring, la filiale d’Amazon. Soucieuse de limiter l’utilisation frauduleuse de ses appareils, la firme a réalisé une mise à jour en août dernier pour corriger les vulnérabilités de ses sonnettes. Ce qui n’est d’aucun secours quand les pirates ont les mots de passe des comptes de leur victime.

Sujets liés