Galaxy Buds2 Pro: Samsung a-t-il trouvé la recette pour proposer les meilleurs écouteurs du marché?

AUDIO Avec ses écouteurs Galaxy Buds2 Pro testés par «20 Minutes», Samsung place la barre haut en terme de qualité, mais au prix fort

Christophe Séfrin
— 
Les écouteurs Galaxy Buds2 Pro de Samsung, testés par la rédaction de «20 Minutes».
Les écouteurs Galaxy Buds2 Pro de Samsung, testés par la rédaction de «20 Minutes». — UN TRUC EN PLUS
  • Les nouveaux écouteurs Galaxy Bud2 Pro de Samsung promettent des fonctions avancées, comme un son hifi ou en Audio Spatial.
  • Vendus 229 euros, ils font partie des plus performants du marché, mais aussi des plus chers.
  • Attention cependant, ils n’offrent le meilleur d’eux-mêmes que si l’on est équipé de produits de la marque, comme un smartphone dernier cri Samsung.

Pixel Buds Pro, Huawei FreeBuds Pro2, Sony LinkBuds S… il y a pléthore de nouveaux écouteurs sur marché en cette rentrée ! Parmi eux, les Galaxy Buds2 Pro de Samsung veulent nous jouer la petite musique des écouteurs True Wireless Premium avec des fonctions avancées, comme un son hi-fi non compressé… mais aussi un tarif élevé. Vendus 229 euros, soit le prix des écouteurs Sony WF-1000XM4 qui font référence, savent-ils se distinguer ? « 20 Minutes » les a testés.

Fini le bling bling et la finition laquée des écouteurs Galaxy Buds. Les Buds2 Pro qui leur succèdent signent la fin de l’abondance et reviennent à un design bien plus sobre. De la forme de petits galets à la finition matte (en lavande, blanc et noir anthracite), ils sont selon Samsung 15 % plus petits que leurs prédécesseurs.

Intra-auriculaires, prenant place discrètement dans le creux de l’oreille, leur confort de port est évident. Nous les avons testés plusieurs heures sans être incommodés par leur présence. On se demande d’ailleurs comment, dans des écouteurs qui ne pèsent que 5,5 grammes chacun, il est possible de loger circuits électroniques, batteries, haut-parleurs de 10 mm et 5,3 mm, ainsi que trois micros pour la réduction de bruit !

Les iPhone hors jeu

Attention : compatibles avec tous les smartphones, les Galaxy Buds2 Pro n’offriront le meilleur d’eux-mêmes et l’ensemble de leurs fonctions qu’avec un smartphone Samsung sous l’interface One UI4 (disponible depuis le Galaxy S21). Ils fonctionnent bien avec un iPhone, mais leur constructeur n’a même pas jugé bon de proposer une application compatible iOS (celle nommée Galaxy Buds sur l’Apple Store n’étant pas compatible). C’est donc avec le nouveau Galaxy Z Flip 4 de la marque coréenne et l’application Galaxy Wear, que nous avons effectué nos essais.

Son hi-fi, non compressé

Avançant leur compatibilité 24bits Lossless (contre 16 bits pour les écouteurs plus classiques), les Bud2 Pro revendiquent 256 fois plus de données traitées. Certes, le son non compressé s’entend, mais à condition de pouvoir accéder à des fichiers compatibles (la plupart des plateformes en proposent) et de disposer d’un smartphone sachant les décoder. Dire que l’on entend 256 fois plus de détails reste néanmoins plus hasardeux…

Les écouteurs Galaxy Buds2 Pro de Samsung, lancés à 229 euros.
Les écouteurs Galaxy Buds2 Pro de Samsung, lancés à 229 euros. - SAMSUNG

Reste que la qualité d’écoute des nouveaux écouteurs sud coréens est excellente. Que ce soit en 24bits ou 16bits. On note un très bon équilibre général, des basses extrêmement présentes (sans être assommantes !), mais aussi beaucoup de finesse dans les registres plus pointus, comme le classique. Le cas échéant, un égaliseur présent dans l’application Galaxy Wear permet une plus grande personnalisation de réglages audio.

Suivi dynamique de la tête

Compatibles Dolby Atmos, les Buds2 Pro proposent également une écoute en Audio 360. C’est l’équivalent de l’Audio Spatial d’Apple. Il est aussi possible, comme avec Apple Music et des AirPods Pro ou Max, de profiter d’une fonction de suivi dynamique de la tête. Cela permet de profiter d’une ambiance concert.

Lorsque l’on bouge la tête, la voix de l’artiste provient toujours du même emplacement, comme s’il se trouvait sur une scène. Mais Samsung va plus loin en rendant compatibles ses écouteurs avec ses Smart TV​. Là encore, le suivi de la tête peut être activé : quelle que soit la position de l’utilisateur des écouteurs, le son semblera toujours provenir physiquement de la télé. Rien à voir avec une classique écoute en stéréo.

Un mode Ambiant plus évolué

De son côté, la réduction de bruit des Galaxy Bud2 Pro fait un excellent travail. A force d’algorithmes, Samsung rend presque inaudible le bruit ambiant d’un wagon de RER ou de métro, comme nous avons pu le constater. Le mode Ambiant, qui permet, lui, de rester conscient de son environnement (hautement recommandé pour un usage en milieu urbain !), peut désormais se déclencher automatiquement lorsque l’on prend la parole, ou lorsque l’on décroche un appel. Bien vu ! Sans en avoir l’air, ce genre de détail accroît considérablement le confort d’usage.

Les Galaxy Buds2 Pro sont d'une discrétion absolue.
Les Galaxy Buds2 Pro sont d'une discrétion absolue. - SAMSUNG

Avec une autonomie annoncée jusqu’à 29 heures, les Galaxy Bud2 Pro additionnent les bons points. A 229 euros, ces écouteurs semblent néanmoins très onéreux. N’est-il pas préférable de s’offrir à prix équivalent un très bon casque audio, comme le Sound Link II de Bose ? Qui plus est, le tarif des Buds 2 Pro nous semble élevé pour une solution d’écoute qui n’est pas universelle. On ne peut tirer le meilleur de ces écouteurs que si l’on dispose d’un écosystème de produits Samsung.

Cette stratégie, que la marque concurrente à la pomme a faite sienne depuis la première heure, semble plus que jamais vouloir être appliquée par Samsung, soucieux de fidéliser les consommateurs à son catalogue de produits.