Multishape: Panasonic ne rase pas encore gratis, mais déjà plus durable pour la planète

BEAUTE Avec son rasoir tous usages Multishape que « 20 Minutes » a pu tester, Panasonic veut révolutionner le concept du multigrooming

Christophe Sefrin
— 
La Multishape, de Panasonic, testé par la rédaction de «20 Minutes».
La Multishape, de Panasonic, testé par la rédaction de «20 Minutes». — UN TRUC EN PLUS
  • Dédiés au rasage, à la coupe de cheveux et à l’entretien de la pilosité masculine, les kits dits « multigrooming » se veulent complets pour parer à tous les besoins.
  • Avec son nouveau Multishape, Panasonic prend le concept à rebrousse poils en proposant un kit à composer soi-même et selon son véritable usage.
  • L’idée, au final pas forcément plus économique, permet un tant soit peu de penser à l’environnement, et d’éviter d’acheter des accessoires dont on n’aurait pas besoin.

Les hommes attentifs à leur look connaissent bien les kits dits « multigrooming ». Ces ensembles composés d’un rasoir et d’une panoplie d’accessoires ont pour vocation de répondre à de nombreux besoins en termes de beauté : rasage, coupe des cheveux, voire épilation et même entretien de ce que les fabricants appellent les « zones sensibles » ! 

Avec son Multishape, Panasonic veut renouveler le genre avec un appareil évolutif et durable, pour lequel vous n’achetez que les accessoires dont vous avez besoin.

Une idée beauté pragmatique

Si l’on connaît bien Panasonic pour ses téléviseurs ou appareils photo, le constructeur peine à s’installer sur le marché du rasage en France, un univers où la marque officie pourtant depuis ses origines. Avec son Multishape, « Pana » veut tenter de concurrencer les Philips, Braun, ou Babyliss qui occupent le terrain du multigrooming.

Cette appellation générique évoque des appareils dédiés au rasage, à la coupe de cheveux, à l’entretien de sa pilosité… Jusqu’à présent, les grandes marques proposaient en la matière des kits assez complets… mais souvent un peu trop complets ! Pas rare que l’on se retrouve avec dans la boîte des accessoires (tête de rasage, peignes…) dont on n’a pas forcément besoin.

La base motorisée du lit de multigrooming, Multishape, de Panasonic.
La base motorisée du lit de multigrooming, Multishape, de Panasonic. - PANASONIC

Le Multishape prend le concept à rebrousse poils, avec une idée finalement simple et pragmatique : Panasonic vend une base (le manche de l’appareil, qui fonctionne sur batterie) et ses accessoires séparément. Au programme : tête de tondeuse barbe et cheveux ; tête de tondeuse barbe-cheveux-corps ; tête de rasoir trois lames ; tondeuse nez-oreilles-visage, et même brosse à dents ! L’idée est ici de répondre aux besoins précis des consommateurs, en leur proposant de n’acheter que ce dont ils ont besoin, sans rien leur imposer, mais aussi de faire un petit geste pour l’environnement. Adieu les kits débordant d’accessoires en plastique dont tous ne serviront pas !

Deux batteries, deux autonomies

Séduisant par son approche, le Multishape l’est aussi à l’usage. Au design sobre mais élégant de sa base répond une qualité de fabrication évidente avec un revêtement dans un plastique adhérant qui permettra à l’appareil d’être utilisé sous la douche mais aussi d’être parfaitement lavé.

Chaque accessoire du Multishape de Panasonic peut être acheté séparément.
Chaque accessoire du Multishape de Panasonic peut être acheté séparément. - PANASONIC

Étonnamment, Panasonic a prévu deux bases différentes, avec deux types de batterie. La première, qui intègre une batterie Ni-MH lui assure une autonomie de 50 minutes (49 euros). La seconde, avec une batterie Li-ion, est donnée avec une autonomie de 90 minutes (59 euros). La première est plutôt à recommander pour les usages parcimonieux, ou les voyageurs. De leur côté, les accessoires sont vendus en ligne de 15 à 30 euros. Le prix d’entrée reste malheureusement un peu plus élevé que celui de bien des kits multigrooming vendus complet, parfois proposés à moitié prix.

Bonne impression générale

L’essai du Multishape confirme la bonne impression dégagée par le produit. Agréable à utiliser, l’appareil offre une belle ergonomie avec ses accessoires qui s’emboîtent et se déboîtent simplement, mais aussi une vraie qualité de coupe. Nous craignions un peu pour la brosse à dents (de type sonique) et un manche un peu large, mais rien n’est venu contrarier notre test.

Le Multishape de Panasonic peut même faire office de brosse à dents.
Le Multishape de Panasonic peut même faire office de brosse à dents. - PANASONIC

A l’arrivée, Panasonic réussit son pari. Restera au constructeur à faire durer son concept dans le temps et à respecter les engagements environnementaux qu’il veut afficher aujourd’hui. Il manque peut-être au Multishape un vrai socle de recharge, ou plus encore, un système de recharge en USB, qui aurait pu affranchir le fabricant, pourtant volontariste, de loger une alimentation avec un câble « propriétaire » dans sa boîte…