Affaire Navalny : Après les manifestations, la Russie dénonce « l'ingérence » de l'’ambassade américaine

OPPOSITION « De quoi s’agissait-il, d’influencer ou de donner des instructions aux manifestants ? », a dénoncé la porte-parole de la diplomatie russe

H. B. avec AFP

— 

Sur son site Internet, l’ambassade des Etats-Unis à Mosco a indiqué les heures et lieux de manifestations qui étaient prévues ce samedi 23 janvier, dans plusieurs villes du pays.
Sur son site Internet, l’ambassade des Etats-Unis à Mosco a indiqué les heures et lieux de manifestations qui étaient prévues ce samedi 23 janvier, dans plusieurs villes du pays. — Mikhail Tereshchenko/TASS

« Une ingérence flagrante. » L’ambassade des Etats-Unis à Moscou va devoir s’expliquer sur la publication sur son site Internet des « itinéraires » des manifestations d’opposants en Russie samedi, a déclaré le ministère russe des Affaires étrangères. « De quoi s’agissait-il, d’influencer ou de donner des instructions [aux manifestants] ? », a écrit la porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova sur Facebook. « Les collègues américains vont devoir venir s’expliquer place Smolenskaïa » [l’adresse du ministère russe] sur cette ingérence, a-t-elle ajouté.

« Une incitation » à manifester

Sur son site Internet, l’ambassade des Etats-Unis en Russie a indiqué les heures et lieux de manifestations - non-autorisées par le gouvernement - qui étaient prévues ce samedi 23 janvier, dans plusieurs villes du pays, dans une publication qui appelait les ressortissants américains à ne pas se rendre aux manifestations.

Pour la diplomate russe, il s’agissait d’encourager les manifestants. Selon elle, si l’ambassade de Russie à Washington avait agi de la sorte, cela aurait entraîné « des menaces de sanctions et des expulsions de diplomates russes ».

Les diplomates américains n’ont pas réagi dans l’immédiat. La porte-parole de l’ambassade des Etats-Unis a en revanche dénoncé les centaines d'arrestations de manifestants au cours des actions de protestation de samedi.