La start-up Magic Leap sauvée de justesse au bord de la faillite suspend ses licenciements

INNOVATION La start-up spécialisée dans la réalité virtuelle est parvenue à lever 350 millions de dollars et a ainsi pu suspendre ses licenciements

Jennifer Mertens pour 20 Minutes

— 

Magic Leap sauvé au bord de la faillite
Magic Leap sauvé au bord de la faillite — Geeko

Lancée en 2010, la start-up Magic Leap était parvenue à lever 2,3 milliards de dollars pour développer des lunettes de réalité augmentée. Elle avait d’ailleurs attiré l’attention de grands noms du milieu de la tech tels que Google, Qualcoom et Alibaba grâce à son projet de lunettes AR. Malheureusement, les Magic Leap lancées en 2018 n’ont pas rencontré le succès escompté. Elles se sont vendues à seulement 6.000 exemplaires alors que la start-up visait les 100.000 unités vendues au cours de la première année. Des résultats plus que décevants qui avaient poussé la firme à annoncer en avril dernier qu’elle licencierait près d’un millier d’employés. Mais il semblerait que la start-up soit sur le point de renaître de ses cendres.

Le CEO de Magic Leap, Rony Abovitz, a indiqué à ses employés dans une note de service que l’entreprise était parvenue à lever 350 millions de dollars auprès de nouveaux investisseurs, rapportent Business Insider et The Information. Une entreprise active dans la santé serait notamment entrée dans le capital de la start-up.

Une levée de fonds qui a d’abord permis à la start-up de stopper ses licenciements. Difficile de savoir combien d’employés ont déjà été virés, mais pour ceux qui restent, leur job devrait être assuré pendant quelque temps encore.

Un rachat à l’horizon

La nouvelle levée de fonds pourrait également permettre à la start-up d’amorcer son « pivot », c’est-à-dire son rachat sans restructurer l’entreprise. Une vente qui serait estimée à 10 milliards de dollars, malgré les soucis qu’a rencontrés la start-up ces derniers temps. A moins que les 350 millions de dollars levés ne servent à améliorer les Magic Leap et ne relancent l’entreprise.

Si les lunettes de réalité augmentée Magic Leap avaient de quoi séduire le public sur le plan technique, le prix auquel elles étaient proposées ne leur a pas permis de faire face à des concurrents tels que Microsoft et son casque HoloLens, plus accessible et plus performant.