Coronavirus : Amazon a supprimé un million de produits qui prétendaient guérir ou protéger du virus

VENTE Le géant américain fait la chasse aux produits faisant de fausses promesses ou vendus à des prix exorbitants depuis le début de l'épidémie

20 Minutes avec agence

— 

Illustration Amazon.
Illustration Amazon. — XAVIER VILA/SIPA/SIPA

Amazon a supprimé un million de produits affirmant à tort protéger ou guérir du coronavirus de son site. Plusieurs dizaines de milliers d’articles, dont les prix avaient bondi à l’occasion de l’épidémie, ont disparu du site, a indiqué le géant de l’e-commerce ce jeudi.

Parmi ces marchandises figurent les gels antibactériens et les masques sanitaires, rapporte Reuters. Ainsi, le paquet de dix masques de type N95, fabriqués par M3, était normalement vendu autour de 41 dollars. Depuis le début de l’épidémie, on pouvait le trouver au prix de 128 dollars sur le site.

Des vendeurs honnêtes aussi lésés

Dans un communiqué, Amazon indique avoir appliqué sa politique de protection des clients : l’information concernant les produits doit être fiable, et l’entreprise se réserve le droit de supprimer les produits susceptibles de trahir la confiance des acheteurs. C’est notamment le cas quand les tarifs « sont nettement plus élevés que les prix récemment observés sur Amazon ou ailleurs ».

La firme n’a pas précisé à partir de quel pourcentage une hausse du prix est considérée comme exagérée. Pour repérer les abus, Amazon utilise des outils automatisés et une modération humaine. Le dispositif aurait cependant des limites, note Wired. Un vendeur professionnel de masques sanitaires sur Amazon s’est récemment plaint d’avoir vu ses articles supprimés du site alors que leur prix était le plus bas de cette catégorie d’objets.