Coronavirus : Deux touristes français hospitalisés de force au Brésil ont été libérés

PARANOÏA « Nous sommes soulagés de partir », a déclaré la Française aux médias brésiliens

20 Minutes avec agences

— 

Le couloir d'un hôpital (illustration)
Le couloir d'un hôpital (illustration) — NICOLAS MESSYASZ/SIPA

Un couple de Français qui avait été hospitalisé de force au Brésil a été libéré ce vendredi. Les deux personnes étaient soupçonnées d’être porteuses du coronavirus, mais des tests ont écarté toute contamination, selon les autorités locales.

Les deux touristes de 54 et 57 ans étaient arrivés au Brésil le 20 février. Ils se sont rendus ce jeudi dans un hôpital à cause de symptômes grippaux. Soupçonnés d’être infectés par le coronavirus, les deux Français ont été confinés contre leur gré à l’hôpital. Un tribunal de Rio a confirmé la légalité de la mesure.

Un confinement restreint selon la mairie

« Nous sommes soulagés de partir », a indiqué l’une des deux touristes au quotidien brésilien O Globo en sortant de l’hôpital. Elle avait auparavant qualifié cette mesure de confinement de « folie ». « Nous sommes prisonniers de l’hôpital », avait-elle dénoncé.

Un premier cas de coronavirus a été confirmé ce mercredi au Brésil. Selon les protocoles du ministère de la Santé, l’hospitalisation de cas suspects n’est pas automatique mais dépend de l’état de santé du patient. La mairie a indiqué que le couple est seulement resté confiné le temps que les résultats définitifs des tests arrivent.