C’est quoi Column, ce réseau social à 100.000 dollars l’inscription ?

RESEAUX SOCIAUX Un réseau social réservé aux personnes riches et célèbres pourrait voir le jour en avril. Pour s’inscrire, il faudra débourser 100.000 dollars

H. B.

— 

Illustration d'une femme regardant un smartphone.
Illustration d'une femme regardant un smartphone. — rawpixel/pixabay

Un réseau social réservé aux personnes riches et célèbres pourrait bientôt voir le jour. Pour s’inscrire sur cette future plateforme, baptisée Column, il faudra débourser… 100.000 dollars, indique le magazine américain MIT Technology Review, lié au célèbre institut de recherche MIT (Massachusetts Institute of Technology).

Créé par un petit groupe de personnalités de la Silicon Valley, le projet mise sur le partage d’une information « de haute qualité » en ciblant uniquement des entrepreneurs à succès ou des célébrités. L’object de Column étant de rendre les utilisateurs du réseau « plus intelligents ».

Au lieu du « like », un bouton « vérité »

Un document de présentation, remis à la rédaction de la MIT Technology Review, détaille les ambitions de ce projet, encore en développement. Contrairement à de nombreux réseaux sociaux, cette nouvelle plateforme n’intégrera pas de publicité dans son modèle économique, et limitera au maximum la collecte de données personnelles de ses utilisateurs.

La plateforme s’inspirera toutefois du modèle de Facebook. Les utilisateurs pourront publier du contenu public, accessible à tous les internautes, et du contenu privé, uniquement visible des autres utilisateurs de ce réseau social très sélect. Mais au lieu du « like » (« j’aime »), il y aurait un bouton « vérité », permettant aux utilisateurs d’approuver une publication qu’ils jugent fiable.

Leonardo Di Caprio, Elon Musk…

Column, qui ne propose pour le moment sur son site Internet qu’un simple formulaire de préinscription, espère lever 50 millions de dollars auprès de 500 personnalités intellectuelles.

Des noms circulent déjà concernant les potentiels premiers inscrits, toujours selon la MIT Technology Review : l’acteur Leonardo Di Caprio, le généticien de Harvard George Church, la philanthrope et veuve de Steve Jobs, Laurene Powell Jobs, le rappeur Chance ou encore le fondateur de Tesla, Elon Musk…