Instagram: Vers la fin de la « dictature du like » ?

RESEAUX SOCIAUX Instagram envisagerait de masquer le nombre de mentions « j’aime » récoltées par les photos

20 Minutes avec agence

— 

Illustration Instagram
Illustration Instagram — Marcio Jose Sanchez/AP/SIPA

C’est peut-être la fin de la course au like sur Instagram. Depuis quelques jours, le réseau social teste une nouvelle façon d’afficher les mentions « j’aime » sous les photos publiées par ses utilisateurs, comme l’a remarqué la blogueuse Jane Manchun Wong.

Aujourd’hui, le nombre de likes s’affiche directement sous chaque photo. Instagram souhaiterait masquer ce chiffre.

Une manipulation supplémentaire pour accéder aux « likes »

Seule la personne qui a posté une photo pourrait alors voir le nombre de likes qu’elle a reçues, indique The Verge. Pour l’heure, cette nouvelle fonctionnalité est en phase de test, mais elle pourrait être généralisée à l’ensemble des utilisateurs. Elle vise à réduire l’esprit de compétition et la dépendance de certains Instagrameurs, avance le réseau social.

Il s’agirait d’une véritable révolution pour le réseau social appartenant à Facebook. Aujourd’hui, la popularité des photos repose en effet essentiellement sur le nombre de « likes ».

La course au « likes », facteur de dépression chez les jeunes

« Nous voulons que vos abonnés se concentrent sur ce que vous partagez, pas sur le nombre de likes de vos posts », aurait indiqué l’appli Instagram selon Jane Manchun Wong.

En 2017, une étude britannique de la Royal society for public health pointait du doigt l’impact négatif de la « dictature du like » sur la santé mentale des internautes, en particulier chez les jeunes. Selon cette enquête, les 12-24 ans qui utilisent régulièrement Instagram et Snapchat seraient quatre fois plus sujets à la dépression que les autres jeunes de leur âge.