VIDEO. Google Nest Hub: A 129 euros, ce nouvel écran connecté n'a pas encore réponse à tout

OK GOOGLE Premier écran connecté de la firme de Mountain View, le Google Nest Hub vaut pour un bon rapport performances/prix malgré quelques lacunes persistantes

Christophe Séfrin

— 

Le Google Nest Hub lancé en France à 129 euros.
Le Google Nest Hub lancé en France à 129 euros. — GOOGLE NEST
  • Google arrive sur le marché des écrans connectés avec son Google Nest Hub. L’appareil associe à un assistant vocal un écran de 7 pouces, soit 18 cm de diagonale.
  • Vendu 129 euros seulement, le Google Nest Hub est facile à installer et offre de vastes possibilités d’interactions, notamment avec France TV qui va en devenir partenaire.
  • Alors que la concurrence s’exacerbe avec Amazon et ses écrans connectés Echo Show, le Google Nest Hub devra encore aller plus loin dans son offre de services.

Dans la famille des écrans intelligents avec Google Assistant, je voudrais le Google Nest Hub. Après Lenovo, c’est au tour de Google de dégainer son appareil. Et celui-ci n’a pas grand-chose à voir avec son concurrent.

Là où le fabricant chinois aligne un Smart Display avec écran de 8 ou 10 pouces, Google privilégie la compacité avec un écran de 7 pouces. Soit 18 cm de diagonale. Une différence pas si minime. Le Google Nest Hub trouve ainsi discrètement sa place sur une table de nuit, un coin de bureau ou le plan de travail de la cuisine.

Une tablette montée sur une enceinte

D’apparence, il ressemble à un iPad Mini auquel on aurait greffé une enceinte dorsale. Plutôt séduisant à l’œil, le Google Nest Hub se configure en 3 minutes chrono en main. Il suffit pour cela de télécharger l’application Google Home, de la lancer et de se laisser guider. Même les personnes les plus rétives à la technologie y parviendront.

Comme une tablette montée sur une enceinte...
Comme une tablette montée sur une enceinte... - GOOGLE NEST

 

Ensuite, place au traditionnel jeu de questions-réponses commençant par « OK Google… », sésame pour convoquer l’intelligence artificielle de la firme de Mountain View entre nos quatre murs (les deux micros en façade restent désactivables à l’aide d’un bouton à l’arrière de l’appareil). Différence désormais : pour chaque requête, la réponse de Google Assistant associe désormais l’image à la voix. Et cela change tout.

Le test Mathilde Seigner

Si l’on demande : « OK Google, quelle est la météo ? », le Google Nest Hub donne sa réponse vocalement, mais affiche simultanément des icônes soleil/nuages/vent… pour chaque jour de la semaine. L’écran étant tactile, il est même possible de faire défiler les informations de droite à gauche, voire d’appuyer sur les champs : « Et demain ? », « Et ce week-end ? », « Et la semaine prochaine ? » pour en savoir plus. L’interaction avec l’utilisateur a ainsi été optimisée. Si l’on demande « OK Google, trouve-moi un film avec Mathilde Seigner, les affiches des films de l’actrice apparaissent.

L'écran ajoute une nouvelle dimension aux réponses de l'assistant personnel.
L'écran ajoute une nouvelle dimension aux réponses de l'assistant personnel. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

 

En cliquant sur celle désirée, on peut accéder à des informations sur le casting, les récompenses du film choisi, sa bande-annonce, voire une version piratée du long-métrage, comme cela a été le cas lorsque pour notre test ! En bas de l’écran dédié à Mathilde Seigner, des onglets qu’il suffit d’activer : « Infos sur Mathilde Seigner », « Age », « Photos », « Taille », « Compagnons »…

France TV prochainement accessible

Si l’on demande « OK Google, quelles sont les informations ? », le dernier flash de France Info TV s’affiche en vidéo (ou celui d’un fournisseur de contenu partenaire). Et évidemment, l’écran du Google Nest Hub est une mine d’or pour la vidéo, YouTube (propriété de Google) étant prêt à activer ses serveurs pour répondre à n’importe quelle demande. A noter, la qualité audio très correcte de l’appareil.

Avec son écran de 7 pouces, le Google Nest Hub s'intègre facilement dans la maison.
Avec son écran de 7 pouces, le Google Nest Hub s'intègre facilement dans la maison. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

 

Outre MyCanal déjà disponible sur son écran, Google annonce un partenariat avec France TV, qui sera « très prochainement accessible à la voix ». Ainsi pourra-t-on demander « OK Google, mets le 20 heures sur France TV » pour regarder son journal. Même si on est loin de l’exhaustivité du côté des chaînes de télévision, cet accord avec le groupe audiovisuel du service public comble une petite partie du gouffre concernant le manque de contenus audiovisuels des écrans connectés. C’est l’un des reproches que nous formulions au lancement du Smart Display de Lenovo.

Des progrès restent à faire

Il reste des failles. Beaucoup. Des toutes bêtes. Si l’on demande « Ok Google, montre-moi le chemin pour aller à Montmorency », on obtient pour réponse : « Ça, ce n’est pas dans mes cordes ». « OK Google, combien de temps pour aller à Montmorency ? » déclenche : « La température actuelle à Montmorency est de 19° ». Et « OK Google, comment aller à Montmorency ? » décroche un victorieux « Excusez-moi, je ne comprends pas ». Pourtant, un « OK Google, donne-moi le trajet pour aller Gare de Lyon » fonctionne parfaitement…

Des progrès restent à faire. C’est d’ailleurs le sentiment qui domine face à un équipement en perpétuelle évolution. Le Google Nest Huv déclenche l’effet « Waouh » par sa petite taille, son ergonomie et son côté pratique, mais peut aussi frustrer par certaines lacunes et en termes de contenus et quelques insuffisances techniques. On peut aussi déplorer que le Google Nest Hub soit dépourvu de caméra vidéo. Dès lors, quel intérêt de l’écran pour une application comme Google Duo ?

Des ventes à marche forcée

Vendu 129 euros, le Google Nest Hub est nettement moins cher que les Smart Display de Lenovo qui s’affichent à 179 euros (en 8 pouces) et 239 euros (en 10 pouces). Comme il y a deux ans pour ses enceintes connectées, la politique de Google semble claire : installer le marché à marche forcée un parc d’appareils vendus à petit prix pour mieux vendre ensuite ses services et peser auprès de ses partenaires. Ce tarif raisonné fait que l’on peut se laisser convaincre, même si le Google Nest Hub n’est pas parfait.

L'Echo Show 5 d'Amazon avec caméra HD, lancé à 89 euros.
L'Echo Show 5 d'Amazon avec caméra HD, lancé à 89 euros. - AMAZON

 

Cette politique du Cheval de Troie est aussi celle du camp d’en face : Amazon vient de répliquer en lançant en France son nouvel écran intelligent, quelques semaines après son Echo Show. Plus petit (5,5 pouces), l’Echo Show 5 dispose d’une caméra HD et ne coûte que 89 euros.