Echo Show: Testée, l’enceinte avec écran d'Amazon préfère bizarrement Prime Vidéo à Netflix

ENCEINTE CONNECTEE « 20 Minutes » a testé Echo Show, la nouvelle enceinte connectée d’Amazon avec écran de 10 pouces incorporé

Christophe Séfrin

— 

L'Echo Show: une enceinte connectée avec écran HD de 10 pouces.
L'Echo Show: une enceinte connectée avec écran HD de 10 pouces. — AMAZON
  • Amazon lance l’Echo Show, sa nouvelle enceinte connectée répondant aux commandes vocales. Particularité : celle-ci dispose d’un écran HD de 10 pouces, soit 25,4 centimètres de diagonale.
  • Simple à configurer et offrant une agréable signature audio, Echo Show se personnalise avec des mini-applications nommées Skills.
  • Mais quelques problèmes techniques et incompatibilités avec des services concurrents n’en font pas encore un appareil universel.

Dans la famille Echo d’Amazon, je voudrais le Show. Après ses enceintes connectées Echo, Echo Plus, Echo Spot et Dot, le web-marchand va plus loin. S’il est ici question d’une nouvelle enceinte dite « intelligente » qui embarque l’assistante personnelle Alexa, Echo Show se voit adjoindre la présence d’un écran. Le tout est vendu 229 euros.

Une enceinte avec écran HD de 10 pouces

D’apparence, l’appareil ressemble à un petit téléviseur d’appoint. Assez lourd (1,7 kg), il a plutôt vocation à rejoindre nos cuisines et à trouver sa place sur le coin de la table ou sur le plan de travail. Sa taille finalement modeste ne le rend pas trop encombrant (24,6 x 17,4 x 10,7 cm). L’écran HD de 10’/25,4 cm recouvre toute la surface d’Echo Show qui est légèrement incliné.

Sa partie arrière joliment recouverte de tissu gris n’est autre qu’une enceinte qui intègre deux haut-parleurs de 51 mm chacun et un radiateur passif. La construction est belle et l’appareil se configure facilement. Pour cela, il suffit de télécharger l’application Amazon Alexa et de suivre les instructions. Avec un réseau Wifi bien médiocre, la mise à jour d’Echo Show nous a pris un bon quart d’heure. 8 micros lui permettent de bien entendre les demandes que l’on va lui formuler à la voix.

Jusqu’à 1200 Skills pour personnaliser l’appareil

Nous avons personnalisé notre Echo Show avec quelques « Skills ». Ce sont ces petites applications mises à disposition par Amazon qui en propose déjà 1200.

Jusqu'à 1200 Skills, autant de petits applications pour personnaliser l'enceinte Amazon.
Jusqu'à 1200 Skills, autant de petits applications pour personnaliser l'enceinte Amazon. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

 

Elles vont pouvoir permettre l’accès à des fournisseurs de contenus comme 20 Minutes ou France Info pour l’actualité, à des jeux, des services, mais aussi à des objets connectés compatibles, comme les produits Nest, Netatmo, Legrand ou encore Philips HUE. Evidemment, les radios et la plupart des plateformes musicales (Amazon Music, Spotify, TuneIn et Deezer) sont au rendez-vous.

Echo Show n’aime pas Netflix (ni YouTube)

C’est du côté de la vidéo que cela se gâte un peu. Netflix ou YouTube figurent par exemple aux abonnés absents. Si l’on demande « Alexa, lance Netflix », l’assistante répond du tac au tac « Voici Prime Vidéo ! ». Pas folle la guêpe, qui nous invite à regarder le service de vidéo en streaming d’Amazon plutôt que le concurrent. Idem pour YouTube, propriété de Google, firme avec laquelle Amazon est en indélicatesse. « Alexa, lance YouTube »… déclenche l’ouverture du navigateur Internet Firefox (ou Silk, au choix) qui affiche la home page de YouTube. Si l’on demande à la voix. « Alexa, lance un clip d’Angèle sur YouTube, Echo Show feinte et annonce "Voici le meilleur résultat", renvoyant vers le site partenaire Vevo.

Même constat avec les chaînes de télévision que l’on aurait bien aimé retrouver sur Echo Show. Il n’y en a aucune… ou presque (BFM TV et France Info). C’est la frustration qui domine : les fonctions vidéo de l’écran d’Echo Show restent limitées. On est loin des prestations offertes par une tablette vidéo, elle, agnostique, sur laquelle on accédera au direct des chaînes, à leur replay, ainsi qu’à la plupart des services de VOD et SVOD.

A part France Info et BFM TV, aucune autre chaîne de télévision disponible.
A part France Info et BFM TV, aucune autre chaîne de télévision disponible. - AMAZON

 

Evidemment, il est plaisant de lancer une recette sur Marmiton et de suivre le pas à pas proposé… mais là encore, celui-ci n’est pas en vidéo. Quant aux conversations vidéo, Amazon Echo Show les permet avec d’autres utilisateurs de produits Amazon Echo avec écran, ou via Skype, la plateforme de Microsoft. Mais Messenger ou WhatsApp ne sont pas accessibles.

A la loterie des objets connectés

Concernant les objets connectés, c’est encore un peu la loterie. Echo Show a parfaitement fonctionné avec notre thermostat Nest. « Alexa, met le thermostat sur 15 degrés » et le dit thermostat s’exécute. Idem avec notre aspirateur robot Roomba d’iRobot : « Alexa, demande à Roomba de faire le ménage ». Et ça marche.

Pour nos enceintes Sonos, certaines fonctionnent, d’autres pas. « Alexa, lance les Rolling Stones dans la cuisine » ouvre une liste de lecture correspondante sur Deezer. Mais « Alexa, lance les Rolling Stones au salon » (où se trouve une autre enceinte Sonos) se solde par un échec. Impossible enfin d’associer une caméra Nest Cam (alors la Skill correspondante est raccordée et notre compte associé). Ou de mettre en œuvre nos quatre ampoules Philips Hue dans notre salle à manger. Du coup, le sentiment procuré par Echo Show d’Amazon reste encore un peu mi-figue, mi-raisin…

Le concurrent avec Google Assistant arrive

Que l’on se rassure : on peut en dire presque autant de produits concurrents intégrant Google Assistant. Nous testerons d’ailleurs prochainement le Smart Display de Lenovo, l’enceinte/écran de la marque Lenovo avec Google Assistant et guetterons ses éventuelles lacunes et faux pas.

Agréablement surpris par la réactivité d’Echo Show d’Amazon, par sa fabrication, sa qualité audio et vidéo, l’appareil soufre d’une part d’un manque flagrant de partenaires pour s’imposer comme enceinte/écran connecté universel. Echo Show doit d’autre part gagner en fluidité d’usage. Bref, Show peut mieux faire. Show must go on…