VIDEO. On a testé Amazon Echo Spot, réveil intelligent avec écran à 129 euros

OBJETS CONNECTES Après Echo et Echo Dot, Amazon lance en France Echo Spot. Cette nouvelle enceinte intelligente qui se présente comme un réveil dispose d’un petit écran. Est-ce vraiment utile ? 20 Minutes l’a testé…

Christophe Séfrin

— 

L'Amazon Echo Spot est disponible en blanc ou noir.
L'Amazon Echo Spot est disponible en blanc ou noir. — AMAZON
  • Après ses enceintes intelligentes Echo et Echo Dot, Amazon lance en France Echo Spot.
  • Disposant d’un petit écran, cet appareil vendu 129 euros va plus loin mais ne tient pas toutes ses promesses, notamment en vidéo.
  • La guerre entre enceintes munies d'écrans intelligents peut vraiment commencer !

« Alexa, qu’est-ce qu’Echo Spot » ? Echo Spot est le troisième larron dans la bande des enceintes intelligentes d’Amazon, après Echo et Echo Dot sorties avant l’été. Il intègre Alexa, le majordome virtuel du web-marchand.

Echo Spot permet de passer des appels vidéo... dans certaines conditions.
Echo Spot permet de passer des appels vidéo... dans certaines conditions. - AMAZON

 

De la forme d’une demi-sphère incorporant un écran tactile de 2,5’’/6,35 cm de diagonale (480 x 480 pixels), Spot trouve sa principale vocation sur une table de nuit, un bureau, voire dans une cuisine.

Services et maison connectée dans l’écran

Déballé, l’objet respire la qualité de fabrication. Sur le dessus, deux boutons de volume et un bouton pour activer ou couper le micro. En façade, on distingue une petite caméra et un capteur de luminosité.

Après avoir téléchargé l’application, l’installation est à portée d’un élève de cours primaire. Sa patience sera cependant mise à l’épreuve avec une mise à jour nécessitant une bonne quinzaine de minutes. Ensuite, il est possible de personnaliser Echo Spot avec des « Skills ».

>> A lire aussi : VIDEO. Nous avons testé l’enceinte intelligente Echo d'Amazon et elle connaît la chanson

Les Skills sont autant de clés d’entrée vers des appareils connectés (ampoules Philips HUE, thermostat Nest…) ou services (20 Minutes, Deezer…). Une fois activés, ils permettent d’interagir avec Alexa à la voix et de lui demander par exemple : « Alexa, allume le salon », « Alexa, quelle est l’actualité ? » ou encore « Alexa, joue-moi tel titre »…

Un point intéressant concerne les « routines » que l’on peut programmer. L’idée consiste ici à lancer à la voix un scénario associant diverses actions. On peut par exemple dire « Alexa, bonne nuit », pour que nos ampoules connectées s’éteignent, que les volets roulants se baissent et que la température du chauffage diminue. A condition que lesdits produits soient bien compatibles.

Surveillance et appels vidéo

Tout cela fonctionne magnifiquement bien. Certes, le son d’Echo Spot reste de qualité moyenne et ne trouve sa raison d’être qu’en complément d’un équipement audio de qualité supérieure. Ou pour se réveiller en musique. Certes, l’écran est bien petit, et son format rond n’est guère adapté au visionnage de vidéos. N’importe quel smartphone offre une prestation largement supérieure pour visionner ne serait-ce qu’un flash d’actualité sur LCI ou BFM, comme c’est ici possible. Mais sa taille est bien suffisante pour afficher l’image d’une caméra de surveillance, comme nous avons pu le constater avec une Nest Cam Outdoor.

Alexa, active la caméra extérieure!
Alexa, active la caméra extérieure! - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

 

Ou pour passer des appels vidéos avec d’autres possesseurs d’Echo Sport (ou d’un smartphone Android embarquant l’application Amazon Alexa).

Des lacunes vraiment gênantes

Bref, Echo Spot possède de bonnes intentions, mais la conception du produit lui impose quelques limites. D’autres lacunes s’avèrent encore plus gênantes. Les différents entre Amazon et Google depuis 2015 privent la petite boule intelligente d’un accès à YouTube. Et s’il existe bien un Skill pour annoncer les nouveautés Netflix, l’accès à la plateforme de SVOD sur Spot reste impossible. Le service concurrent Amazon Prime Vidéo, lui, bien présent, n’est sans doute pas étranger à cette absence remarquée. Vendue 129 euros, Amazon Echo Spot possède un réel potentiel de séduction. Mais aussi des faiblesses. De quoi allumer la mèche de la guerre entre écrans intelligents.

Dévoilées au récent salon IFA de Berlin et compatible Google Assistant, l’enceinte avec écran de 8’’/20,3 cm de JBL (299 euros) peut devenir une rivale de poids.

Prochainement disponible et sous Google Assistant, le Smart Display de Lenovo (également avec son écran de 8’’/20,3 cm ou 10’’/25,4 cm) risque quant à lui de faire basculer ce type de produit dans une nouvelle ère.