Lyon: Un porte-clés connecté pour éviter de se faire voler son téléphone

INVENTION Mehdi Hannaizi, un ingénieur lyonnais et son père ont développé un antivol connecté, qu’ils présentent comme « révolutionnaire »

Caroline Girardon

— 

Mehdi Hannaizi, ingénieur lyonnais, a élaboré un porte-clés connecté pour éviter les vols de téléphone.
Mehdi Hannaizi, ingénieur lyonnais, a élaboré un porte-clés connecté pour éviter les vols de téléphone. — HB EMTEC
  • Mehdi Hannaizi, ingénieur lyonnais et son père, ont élaboré un antivol connecté pour éviter de se faire voler son smartphone.
  • Il s’agit d’un porte-clés connecté relié au téléphone par Bluetooth et grâce à une application.
  • En cas de vol, le portable se verrouille et une alarme se déclenche. Seul le propriétaire du téléphone sera en mesure de l’arrêter.

« Un téléphone portable est volé toutes les 45 secondes en France ». Mehdi Hannaizi, 30 ans, diplômé de l’INSA, école d’ingénieur de Lyon, vient de mettre au point un système pour contrer les mauvaises intentions des voleurs.

« Il s’agit d’un porte-clés connecté, relié au téléphone par Bluetooth via une application dédiée baptisée Rakwin », détaille le jeune homme qui partage la passion de l’invention avec son père, Brahim. Tous deux ont travaillé pendant six mois pour élaborer cet antivol, qui se veut « révolutionnaire ». Et la famille de « Géo Trouvetou » n’est pas peu fière de sa trouvaille, commercialisée depuis le début de la semaine.

Impossible d’éteindre le téléphone

Le principe est simple : « Si un voleur s’éloigne avec votre téléphone, le porte-clés le détecte automatiquement dans les secondes qui suivent et déclenche des contre-mesures », détaille Mehdi. Le smartphone se verrouille et déclenche une alarme… pour le moins surprenante : un cri humain. « On ne peut pas l’arrêter ni baisser le volume et encore moins éteindre le téléphone ».

L’inventeur fait le pari que le système pourra dissuader bon nombre de voleurs. « Seul le propriétaire du téléphone sera en mesure de débloquer l’appareil pour stopper l’alarme. Pour cela, il n’aurait qu’à rentrer son code pin », précise-t-il. Autres recommandations : éviter de couper le Bluetooth ou attacher le porte-clés au smartphone. Sinon, le système a peu de chance d’être efficace.

L’objet est vendu 15 euros. L’objectif : en écouler 1.000 dès le premier mois. «Les Français dépensent en moyenne 326 euros pour acheter un smartphone. En 2016, la somme des téléphones volés se chiffrait à 221 millions d’euros », argumente l’ingénieur, persuadé qu’il y a un marché à conquérir.