Xiaomi: Deux smartphones mis à jour car ils émettent trop d'ondes électromagnétiques

TROP-PLEIN Les Redmi Note 5 et Mi Mix 2S dépassaient la limite autorisée du DAS fixée à 2 W/kg...

20 Minutes avec agence

— 

Le Xiaomi Mi Mix 2S, un smartphone à la fiche produit alléchante, vendu moins de 500 euros.
Le Xiaomi Mi Mix 2S, un smartphone à la fiche produit alléchante, vendu moins de 500 euros. — XIAOMI

Xiaomi a dû mettre à jour deux de ses smartphones : le Redmi Note 5 et le Mi Mix 2S. L’Agence nationale des fréquences (ANFR), qui s’assure de la conformité des smartphones vendus en France, a épinglé l’entreprise en février car les deux modèles dépassaient le DAS (débit d’absorption spécifique) autorisé.

Ce taux indique la quantité d’énergie transportée par les ondes électromagnétiques qui est absorbée par le corps humain. Elle s’exprime en watt par kilo (W/kg). En France, la limite du DAS est fixée pour la tête et le torse humain à 2 W/kg, explique Numerama.

Une mise à jour automatique

Or, le DAS du Redmi Note 5 dépasse légèrement cette limite (2,08 W/kg) et le Mi Mix 2S dépassait largement avec un DAS de 2,94 kg/W, selon les mesures d’un laboratoire certifié. Le fabricant a donc été sommé de faire le nécessaire pour réduire la nuisance causée par ces ondes excessives.

Le constructeur chinois, qui a ouvert sa première boutique en France en mai dernier, a vite réagi. Grâce à une mise à jour logicielle, le DAS des deux smartphones est désormais redescendu en dessous du maximum autorisé : 0,356 W/kg pour le Redmi Note 5 et 1,42 W/kg pour le Mi Mix 2S. Les internautes n’ont rien à faire : la mise à jour est automatique, effectuée sur leur appareil.

Si vous voulez vous assurer que votre smartphone est bien à jour, la version du Redmi Note 5 doit être au moins la v10.0.6.0 et celle du Mi Mix 2S doit être la v10.2.1. Xiaomi n’est pas la seule marque à avoir été épinglée par l’ANFR pour infraction à la réglementation. En 2018, le Hapi 30 d’Orange, le Pixi 4-6″ d’Alcatel, l’Echo Star Plus et le Honor 8 ont eux aussi dû modifier leurs réglages pour se conformer à la limite.