Cyber-harcèlement: 22% des jeunes assurent en avoir déjà été victimes

CIBLE D'après un sondage, plus d'un jeune sur quatre déclare également avoir été visé par des insultes en ligne

L.Br.

— 

Une jeune sur cinq est touché par le harcèlement en ligne (image d'illustration).
Une jeune sur cinq est touché par le harcèlement en ligne (image d'illustration). — Pexels/Pixabay

Sur les réseaux sociaux, 22 % de jeunes Français ont déjà été victimes de cyber-harcèlement. Un chiffre inquiétant révélé ce vendredi par une étude Ifop réalisée pour Franceinfo après l’affaire de la « ligue du lol », un groupe de journalistes et publicitaires parisiens accusés d’avoir harcelé des dizaines de personnes sur Twitter.

Des comportements « intériorisés »

Plus d’un jeune sur cinq entre 18 et 24 ans déclare avoir déjà été victime de cyber-harcèlement. Sur le reste de la population, globalement moins connectée, ce chiffre descend à 8 %. En tout, 27 % des jeunes ont déjà été la cible d’insultes ou de propos grossiers sur les réseaux sociaux, contre 12 % de la population totale.

« On risque d’assister à l’éclosion d’une génération où ces comportements seront intériorisés et considérés comme banals », analyse Jean-Philippe Dubrulle, chef de groupe au pôle Opinion de l’Ifop, auprès de Franceinfo.

*Etude Ifop réalisée par questionnaire auto-administré en ligne du 13 au 14 février 2019 auprès d‘un échantillon de 1 003 personnes, représentatif de la population âgée de 18 ans et plus résidant en France métropolitaine.