Quatre veilleuses pour apaiser un enfant (et ses parents)

Puériculture «20 Minutes» vous propose une sélection de veilleuses pour ne pas laisser votre bébé dans l’obscurité

C.L.

— 

Les veilleuses pour bébé peuvent accompagner l'enfant lors de ses premières années.
Les veilleuses pour bébé peuvent accompagner l'enfant lors de ses premières années. — encrier/Getty Images
  • S’informer, comparer les modèles, dénicher le meilleur prix… Selon les produits, il faut d’une heure à plusieurs jours aux internautes français pour se décider et réaliser un achat en ligne (étude «Du clic à l’achat» Shopalike, février 2019).
  • Pour gagner du temps, «20 Minutes»​ vous propose sa sélection de produits. Celle-ci a été réalisée en s’appuyant sur les commentaires des premiers concernés, à savoir les utilisateurs, et sur les avis de nos confrères testeurs professionnels.

Comme un phare dans la nuit… des bébés. Si le nouveau-né n’en a pas forcément besoin les premières semaines, la veilleuse peut être utile aux parents, pour « éviter de marcher sur les Playmobil quand on va s’assurer que bébé dort bien », remarque Olivier Barbin, auteur du blog Je suis papa ! 

Les veilleuses nomades peuvent également s’avérer utiles plus tard, lors des escapades nocturnes de l’enfant, pour aller aux toilettes par exemple, sans avoir à réveiller ses géniteurs. On trouve aussi des modèles fixes, à brancher sur une prise murale, tandis que certaines veilleuses peuvent bercer et/ou projeter des images, pour ceux qui voudraient voyager avec les yeux avant de rejoindre Morphée.

Pas la peine de multiplier les accessoires pour votre nouveau-né. Là encore, il convient d’investir selon ses besoins. La veilleuse n’a rien, en soi, d’indispensable. Tout dépend des habitudes de l’enfant, de ses préférences, et de celles de ses parents.

Babymoov A015014 : la plus économique

La veilleuse fixe Babymoov A015014.
La veilleuse fixe Babymoov A015014. - Babymoov

« La lumière est un peu forte pour une chambre d’enfant, c’est pour ça que je l’ai mise [la vielleuse] dans le couloir, sur une prise proche de la porte », raconte Emilie sur Amazon. La Babymoov A015014 s’adapte à toutes les prises grâce à la rotation de 90° de sa fiche et peut être éteinte à la demande avec un bouton on/off. Elle propose deux niveaux d’intensité mais « la différence entre les deux est vraiment minime », tempère Ping11.

A partir de 9,99 euros.

Pabobo : la plus nomade

La veilleuse nomade de Pabobo.
La veilleuse nomade de Pabobo. - Pabobo

Derrière son look enfantin, la veilleuse nomade de Pabobo a tout d’une grande. Sans pile, ni fil, elle se recharge sur secteur et peut éclairer jusqu’à 70 heures, « soit une semaine d’autonomie », promet le constructeur. Elle se nichera aisément dans la main d’un enfant, pour le guider lors de ses sorties nocturnes.

Telle une lanterne magique, la Pabobo s’allume et s’éteint toute seule. Pas très pratique pour certains moldus : « Elle s’allume automatiquement dans le noir, donc si on la transporte dans un sac pour partir en voyage, il faut penser à la sortir à l’arrivée si on ne veut pas utiliser la charge pour rien », prévient Aurélie. Ce modèle existe en différents coloris, selon les goûts et les couleurs de chacun.

A partir de 27,90 euros.

Vtech 180905 : la plus polyvalente

La veilleuse Vtech 180905.
La veilleuse Vtech 180905. - Vtech

En plus d’être un mini-lampadaire (et hippopotame !), cette veilleuse renferme sept histoires, 12 sons de la nature, 60 mélodies et trois berceuses. « Il est possible aussi de la régler pour n’avoir que la musique ou que la lumière. Utile pour la sieste que mon fils fait de jour où la lumière est alors inutile », observe Gaëlle sur Amazon.

La Vtech 180905 est aussi pourvue d’un capteur sonore qui déclenche automatiquement de petites mélodies lorsque l’enfant se met à pleurer. Point négatif selon certains utilisateurs : la molette pour le son n’est pas assez précise.

A partir de 30,99 euros.

Cloud b 7423-AQ : la plus marine

La veilleuse peluche Cloud b 7423-AQ.
La veilleuse peluche Cloud b 7423-AQ. - Cloud b

Peluche et veilleuse ; qui a dit qu’on ne pouvait pas faire les deux ? Cette jolie tortue tout de bleu vêtue chantonne au choix une mélodie tranquille ou le bruit des vagues. Avec elle, embarquement immédiat pour les contrées sous-marines. Sa carapace s’illumine et projette sur les murs et plafonds un effet aquatique, accompagné d’un « doux mouvement de ressac », promet la fiche du produit. « Je regrette juste qu’on ne puisse pas mettre la mélodie sans la lumière, alors que l’inverse est possible », note Mélanie. Autre point noir : son prix, assez loin de la surface, pour une veilleuse.

A partir de 49,99 euros.

A NOS LECTEURS

Une partie des liens de cet article sont sponsorisés. A chaque fois que vous achetez un produit via l’un d’entre eux, 20 Minutes touche une commission. Pour éviter tout conflit d’intérêts, la méthode suivante a été adoptée :

1. Les journalistes de la rubrique « Guide d’achat » choisissent leurs sujets, réalisent leurs articles et leur sélection de produits en toute indépendance.

2. Les liens sont ajoutés a posteriori, à chaque fois que nous trouvons le produit recommandé sur une de nos plateformes partenaires.