OM: «This game is over!» Des banderoles hostiles à Patrice Evra déployées au Vélodrome

FOOTBALL Les supporters de Marseille ne digèrent pas le comportement de Patrice Evra à Guimaraes…

J.S.-M.

— 

Le supporter frappé par Patrice Evra appartient au groupe des Fanatics.

Le supporter frappé par Patrice Evra appartient au groupe des Fanatics. — B. Horvat / AFP

  • Des banderoles hostiles à Patrice Evra ont été déployées au Vélodrome.
  • Une réunion a été organisée entre les supporters et le responsable sécurité de l'OM, ce dimanche matin, avant le match de Ligue 1 face à Caen.

C’est un coup de pied qu’ils ont du mal à digérer (ne nous demandez pas comment on peut digérer un coup de pied, on a écrit ça comme ça). Bref, les supporters de l’OM sont très remontés contre Patrice Evra, mis à pied (tiens donc) par l’OM pour un high-kick contre un supporter marseillais, ce jeudi, à Guimaraes.

« This game is over », ont notamment chambré les Dodger’s, dans une banderole déployée avant le coup d’envoi d’OM-Caen, ce dimanche après-midi au Vélodrome. Référence subtile au fameux « I love this game » du latéral (pour ceux qui ne suivent pas).

>> A lire aussi : EN DIRECT. OM-Caen: La première post-Evra pour Marseille... Suivez le live avec nous

« Amour du maillot, respect des supporters, professionnalisme, c’est trop demander ?! », ont quant à eux lancé les Fanatics. C’est à ce groupe de supporters qu’appartient le fan frappé par Patrice Evra, jeudi. Un Marseillais que les dirigeants de l’OM ont qualifié de «pseudo-supporter », puisqu’il avait gaiement chambré (voire carrément provoqué) le latéral/ instagrammeur.

Réunion tendue entre direction et supporters

L’OM va prendre des sanctions contre Patrice Evra… Mais souhaite aussi punir les plus provocateurs de ses supporters. Ce dimanche matin, une réunion était organisée entre les dirigeants des Fanatics et le responsable de la sécurité de l’OM. Elle s’est apparemment déroulée dans une ambiance tendue.