• Une provoc', une Cantona du pauvre, un carton rouge avant le coup d'envoi : Patrice Evra a complètement craqué à Guimaraes, ce jeudi soir.
  • On vous récapitule la scène image par image.

Ça fait un petit moment que les analystes vidéos ne décryptent plus les séquences de jeu de Patrice Evra. Ils avaient pris l’habitude d’analyser ses « performances d’acteur » sur Instagram. Les voilà forcés de regarder des ralentis d’une étrange scène, plus proche du taekwondo que du football.

Ce jeudi soir, à Guimaraes, l’ancien international a complètement craqué. Lors de l’échauffement, il a violemment frappé un supporter, d’un high kick qui rappelle évidemment le mythique coup de pied de Cantona. Que s’est-il passé exactement ? Notre récap' image par image.

>> A lire aussi : Craquage complet... Patrice Evra exclu après un violent coup de pied

Des supporters chauffent Evra à l’échauffement. Des chants, quelques insultes, un parcage extrêmement chambreur : les 500 supporters olympiens qui ont fait le déplacement à Guimaraes n’ont pas épargné Patrice Evra à l’échauffement. C’est là que ça dégénère.

Patrice Evra répond aux supporters. Sur les images de BeIN Sports, on voit clairement que Patrice Evra veut s’expliquer avec les provocateurs. Il enjambe les panneaux publicitaires et fait signe aux supporters de descendre des tribunes. « Viens ici », croit-on lire sur ses lèvres.

Les premiers coups pleuvent. Des fans olympiens descendent sur le bord du terrain et viennent défier Evra. Des membres du staff de l’OM les repoussent. Patrice Evra donne un premier coup, avec la main, à un supporter. Luiz Gustavo s’interpose vigoureusement. Doria intervient également et ceinture Evra. Il le fait revenir de l’autre côté des panneaux publicitaires.

>> A lire aussi : Ligue Europa: Après le coup de pied d’Evra, les coups sur la tête… Nice et l'OM surpris par la Lazio (1-0) et Guimaraes (1-0)

Patrice Evra revient à la charge. Le latéral échappe alors à Doria et fonce, de nouveau, en direction des panneaux publicitaires. Il arme un coup de pied, façon high-kick, et frappe violemment un supporter marseillais. C’est ce qu’on voit, clairement, sur une séquence filmée par le journaliste de Maritima Karim Attab.

Les photos de Stéphane Mantey, de L’Equipe, ne laissent aucun doute : sur le terrain, les jambes de Patrice Evra n’avancent plus… Mais quand il s’agit de mettre des coups de pied circulaires, il a de beaux restes.

Doria exfiltre Patrice Evra. C’est de nouveau le Brésilien qui éloigne Patrice Evra, cette fois définitivement, des supporters de l’OM. Ces derniers se chauffent encore quelques secondes avec des membres du staff et avec des joueurs. Puis la situation se calme.

Un carton rouge historique. Quelques minutes sont passées, Patrice Evra est désormais installé sur le banc de l’OM. Un officiel de l’UEFA vient à sa rencontre, et lui indique qu’il est expulsé, avant même le coup d’envoi du match (qui aura d’ailleurs sifflé avec quelques minutes de retard). Les statisticiens d' Opta ont noté que c’était le premier joueur expulsé avant le début d’un match de l’histoire de la Ligue Europa (depuis 2009, quoi).

>> A lire aussi : OM: Encore une vidéo catastrophique de Patrice Evra sur Instagram... Avec des SDF cette fois

Et un selfie surréaliste. C’est de nouveau sur les images de BeIN Sports qu’on découvre cette scène surréaliste. Installé dans les tribunes, entre Doria (qui téléphone) et Ocampos (qui semble gêné), Patrice Evra claque un selfie avec deux gamins. Tout sourire, le défenseur de l’OM semble parfaitement détendu, à deux doigts de crier son fameux « I love this game. » Comme s’il n’avait pas pigé la gravité de son geste… Et que c’était peut-être (on dit bien peut-être) sa dernière apparition sur une pelouse, en tout cas avec le maillot de l’OM…