Tour de France 2019: «J'ai tellement rêvé de ce scénario»… Alaphilippe en extase après sa démonstration

CYCLISME Julian Alaphilippe a remporté la troisième étape du Tour de France et est le nouveau leader du général

A.H.

— 

Julian Alaphilippe a revêtu le maillot jaune lundi.
Julian Alaphilippe a revêtu le maillot jaune lundi. — Anne-Christine POUJOULAT / AFP

Il avait une pancarte dans le dos. Pourtant, personne n’a pu suivre Julian Alaphilippe lors de la fin de la troisième étape du Tour de France, ce lundi. Le coureur de la Deceuninck-Quick Step a attaqué à une quinzaine de kilomètres de l’arrivée et plus personne ne l’a revu jusqu’à Epernay, où il s’est imposé. Une victoire qui lui a permis, aussi, de revêtir le maillot jaune de leader de cette Grande Boucle.

Pourtant, au départ de l’étape, il semblait compliqué qu’Alaphilippe réalise le doublé, avec le retard qu’il avait sur les coureurs de la Jumbo Visma (30 secondes sur Teunissen et 20 secondes sur Van Aert). Il avait même confié à son partenaire Bob Jungels que « c’était presque mort pour le maillot »… Alors, la joie était d’autant plus grande à l’arrivée de cette première étape dans l’Hexagone.

« J’étais très motivé pour faire une belle étape, le parcours me convenait bien, a expliqué Alaphilippe après la course. Mais je ne pensais pas m’isoler aussi loin de l’arrivée. J’ai tellement rêvé de ce scénario. J’ai mis plein de choses en œuvre pour tenter de le réaliser. Il y avait cette opportunité qui s’offrait [pour prendre le maillot jaune], il fallait que je la saisisse. Je vais continuer de prendre les choses comme j’ai l’habitude de le faire, jour après jour. Après, je pense que les étapes dans les Vosges seront difficiles pour moi, je pense surtout à La Planche des Belles Filles [jeudi]. »