Tour de France 2018: Blessé dans une chute, Vincenzo Nibali abandonne

CYCLISME C'est l'un des favoris de la course qui doit jeter l'éponge...

Guillaume Novello

— 

Malgré sa chute, Vincenzo Nibali était remonté sur selle pour rattraper son retard sur les hommes de tête.
Malgré sa chute, Vincenzo Nibali était remonté sur selle pour rattraper son retard sur les hommes de tête. — MARCO BERTORELLO / AFP

Que c’est cruel pour Vincenzo Nibali ! Victime d’une chute lors de la 12e étape du Tour de France, le coureur italien a annoncé ce jeudi soir qu’il abandonnait la course en raison d’une vertèbre fracturée. Nibali a consulté dans un premier temps le centre médical du Tour installé près de l’arrivée avant de prendre la direction de l’hôpital de Grenoble, où a été diagnostiquée la fracture.

C’est d’autant plus cruel pour le Transalpin que sa chute est intervenue dans des circonstances troubles, à 4 km de l’arrivée. « Bardet était devant avec 10 secondes d’avance. Au milieu, il y avait des motos et la route s’est rétrécie. Il y avait deux motos de la gendarmerie et Froome a accéléré. J’ai suivi mais il y a eu un ralentissement et je suis tombé, a raconté Nibali. Je suis reparti mais, à un moment, je n’arrivais même pas à respirer. J’ai serré les dents. »

Salut à tous, je suis de retour à l’hôtel, malheureusement le diagnostic du médecin n’est pas bon, je me suis fracturé une vertèbre. Demain, je rentre à la maison pour une période de repos. Merci à tous pour l’affection que vous avez montrée à mon égard ! A la prochaine !

Au classement général, avant son triste abandon, le « Requin de Messine » occupait la 4e place à 2 min 37 sec de Geraint Thomas, maillot jaune.