20 Minutes : Actualités et infos en direct
FOOTBALLAzzedine Ounahi, un éclair au milieu de l’ennui

OM – Stade Rennais : Azzedine Ounahi, un éclair au milieu de l’ennui

FOOTBALLL’Olympique de Marseille s’est enfin remis à gagner en Ligue 1, face au Stade Rennais (2-0) dimanche soir au stade Vélodrome, dans un match ennuyeux, éclairé par un magnifique but d’Azzedine Ounahi
Le debrief express d'OM - Stade Rennais
Adrien Max

Adrien Max

L'essentiel

  • L’Olympique de Marseille s’est imposé (2-0) face au Stade Rennais dimanche soir en clôture de la 14e journée de Ligue 1. C’est la première victoire des Marseillais en championnat depuis le 8 octobre dernier.
  • Le milieu de terrain, Azzedine Ounahi, a inscrit un magnifique but pour sceller la victoire de son équipe.
  • Un éclair au milieu de l’ennui, tant le match a été soporifique à suivre, les Rennais n’ont pas cadré la moindre frappe du match, une première depuis le début du championnat.

Au stade Vélodrome,

Merci Azzedine Ounahi pour cet éclair de génie, au milieu de l’ennui. Le milieu de terrain de l’Olympique de Marseille a scellé la victoire de son équipe dimanche soir au Vélodrome contre le Stade Rennais (2-0) sur une magnifique percée dans la surface de réparation. Il a d’abord récupéré le ballon le long de la ligne de touche, à droite, avant d’accélérer pour repiquer dans la surface, d’éliminer deux défenseurs avec un double contact ravageur, et de crucifier Steve Mandanda d’une frappe surpuissante sous la barre (65e).

Un but de grande classe qu’il doit à lui seul, et qui a surtout pimenté ce match bien fade entre deux équipes mal en point depuis le début de saison. Aubameyang avait pourtant lancé cette soirée comme celle de jeudi contre l’Ajax Amsterdam (4-3), en inscrivant un penalty provoqué par Iliman Ndiaye tôt dans la rencontre (8e). Mais comme à chaque fois que l’OM ouvre le score depuis le début de la saison, la suite ressemble à un sauve-qui-peut, à se demander lequel des Marseillais viendrait en premier marcher sur les pieds de son gardien, Pau Lopez.

« En première mi-temps, le pressing de l’équipe n’était pas bon, avec de la peur et de la fatigue. Pour être honnête, j’ai vu une équipe très préoccupée, comme si elle perdait 3-0 », a même déclaré Gennaro Gattuso après la rencontre.

Ounahi à l’image de son équipe

Le retour des vestiaires n’a pas été beaucoup plus convaincant, même si l’entraîneur a « aimé la façon dont [ses] joueurs sont retournés sur terrain », surtout bien aidés par « Rennes qui a baissé de rythme ». Et par le jeune Christopher Wooh, directement expulsé pour un tacle non maîtrisé sur Kondogbia (61e), non content d’avoir déjà offert le premier penalty aux Marseillais. C’est d’ailleurs moins cinq minutes plus tard qu’Ounahi nous a offert son action de génie, après une première mi-temps complètement à l’envers, comme son équipe.

« Je pense qu’il peut mieux faire. Il a démontré ses qualités avec son but, mais un milieu doit savoir quand et comment jouer avec le ballon. Parfois il risque de se faire embarquer, de déséquilibrer le jeu. Il a besoin de plus de continuité, il a été arrêté pendant un mois. Sa première mi-temps ne m’a pas plus, sa deuxième a été meilleure au niveau technico-tactique », a noté Gennaro Gattuso, qui aurait pu faire la même analyse de tout son effectif.

« L’important était de gagner, que ça soit beau ou moche »

Mais son but permet donc à l’OM de gagner 2-0, la première victoire à domicile depuis le 8 octobre dernier. Un match très important qui s’inscrit surtout dans une série de trois à domicile, il reste la réception de Lyon mercredi, et qui permet aux Olympiens d’enfin rebasculer dans la première moitié du classement de Ligue 1. A la différence du Stade Rennais, qui n’a cadré aucune frappe du match, une première cette saison. L’OM la doit aussi à sa charnière, Mbemba/Gigot, qui a donc repoussé tous les assauts bretons « C’est important de prendre ce genre de victoire où on souffre tous ensemble, ça forge le caractère d’une équipe, c’est important pour la suite », a préféré souligner le natif d’Avignon. Gattuso poursuit :

« Aujourd’hui, l’important était de gagner, que ça soit beau ou moche. C’est la première fois cette saison qu’on gagne deux matchs de suite et on ne doit pas se demander si la victoire était belle ou moche. Je préfère être moche et gagner des matchs comme ça. On a besoin de remonter au classement. » »

Notre dossier Ligue 1

Ce qu’aura encore l’occasion de faire l’OM dès mercredi (21 heures) face à l’Olympique Lyonnais, après le match reporté du 29 octobre dernier. En cas de nouveau succès, les Marseillais reviendraient à sept points du podium.

Sujets liés