20 Minutes : Actualités et infos en direct
AgressionQue sait-on de la mort du supporter du FC Nantes poignardé devant le stade ?

FC Nantes-Nice : Que sait-on de la mort du supporter de la Brigade Loire poignardé ?

AgressionMaxime, un homme âgé de 31 ans a été tué à coups de couteau avant la rencontre à la Beaujoire. Un chauffeur de VTC a été place en garde à vue
Plusieurs membres de la Brigade Loire ont quitté la tribune samedi soir lors de la rencontre entre le FC Nantes et l'OGC Nice, après l'agression de l'un des leurs. Le supporter de 31 ans est décédé dans la nuit.
Plusieurs membres de la Brigade Loire ont quitté la tribune samedi soir lors de la rencontre entre le FC Nantes et l'OGC Nice, après l'agression de l'un des leurs. Le supporter de 31 ans est décédé dans la nuit. - L. Venance/ AFP / AFP
Camille Allain

C. A. avec AFP

L'essentiel

  • Un supporter du FC Nantes âgé de 31 ans a été poignardé en amont du match de football face à Nice samedi soir. Il est décédé dans la nuit.
  • Un chauffeur de VTC soupçonné d’avoir porté un coup mortel dans le dos de la victime est actuellement en garde à vue.
  • D’après les premières constatations, des supporters nantais auraient secoué des VTC dans lesquels se trouvaient des supporters niçois.

La victoire était belle, presque inespérée. La première rencontre de Jocelyn Gourvennec sur le banc du FC Nantes paraît aujourd’hui bien anecdotique. Avant le match de football qui a vu les Canaris s’imposer face à Nice (1-0), un supporter nantais a été agressé à coups de couteau.

Âgée de 31 ans et membre de la Brigade Loire, la victime est décédée dans la nuit des suites de ses blessures, a-t-on appris auprès du procureur de la République de Nantes. Un homme soupçonné d’avoir porté les coups mortels s’est présenté aux forces de l’ordre et est actuellement entendu en garde à vue.

Que s’est-il passé samedi soir ?

Les faits se seraient déroulés aux alentours de 20 heures, à environ une heure du coup d’envoi. Plusieurs voitures de transport avec chauffeur (VTC) dans lesquelles se trouvaient des supporters de l’OGC Nice ont été prises à partie par des supporters nantais qui se rendaient à la Beaujoire. D’après Ouest-France, les véhicules auraient été secoués alors qu’ils passaient devant le Saint-Georges, bar qui sert de lieu de rendez-vous aux ultras de la Brigade Loire. Des chauffeurs de VTC présents ont expliqué à L'Equipe qu'ils avaient « vu 300 supporters arriver carrément sur la route, pour tenter d'extirper des voitures les supporters niçois ». Des violences auraient éclaté, les chauffeurs cherchant à protéger leurs clients.

Le contexte demeure flou mais il semblerait que l’un des chauffeurs de VTC soit sorti de son véhicule armé d’un couteau. Il aurait alors porté un coup au supporter de 31 ans. Un seul coup qui se révélera fatal. La victime aurait été poignardée dans le dos selon des premières investigations médico-légales qui seront affinées lors d’une autopsie, a fait savoir le procureur de la République. Transporté en état d’urgence absolue, l’homme n’a pas pu être sauvé et est décédé dans la nuit.

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

Qui est la victime ?

L’homme tué samedi soir est un fidèle supporter du FC Nantes et membre du groupe d’ultras de la Brigade Loire. Agé de 31 ans, Maxime a immédiatement reçu le soutien du kop nantais. Les leaders ont quitté le stade et tout le matériel d’animation a été démonté. Interrogé sur ce drame, le nouvel entraîneur nantais Jocelyn Gourvennec a expliqué qu’il n’avait été informé des faits qu’à la fin de la rencontre. « Je ne peux pas imaginer comment on peut venir voir un match de foot, parfois en famille, et être entre la vie et la mort après un match de foot. C’est inconcevable. Je ne sais pas ce qu’il s’est passé, on n’a pas tous les détails. Les joueurs en ont beaucoup parlé dans le vestiaire, ils étaient très touchés ». Le capitaine nantais Pedro Chirivella a également rendu hommage au supporter décédé. « Une grosse pensée pour la BL et les proches. On est ensemble. »

Où en est l’enquête ?

D’après Ouest-France, l’homme soupçonné d’être l’auteur du coup de couteau aurait d’abord pris la fuite. Il s’est finalement présenté de lui-même vers 4h30 ce dimanche matin au commissariat de police. L’homme serait actuellement en garde à vue selon le procureur de la République Renaud Gaudeul. Une enquête a pour « homicide volontaire » a été ouverte et confiée à la police judiciaire.

Quelles ont été les réactions après le drame ?

Le meurtre du supporter a fait l’objet de très nombreuses réactions indignées. La maire de Nantes Johanna Rolland a adressé ses condoléances à la famille de la victime et demandé que « toute la lumière soit faite sur les circonstances d’un tel drame. Personne ne doit trouver la mort en allant voir un match de foot, cela est impensable, inimaginable ». Le FC Nantes a exprimé sa « douleur » et présenté ses condoléances aux proches du supporter décédé, tandis que la ministre des Sports Amélie Oudéa-Castéra adressait ses « pensées » aux proches, dans un message publié sur X, ajoutant que l’enquête doit « préciser les circonstances exactes des faits ».

Sujets liés