Manchester United : Ji-Sung Park ne veut plus jamais entendre le chant de ses fans sur les Coréens mangeurs de chiens

MAUVAIS GOUT Le joueur s'est exprimé sur le sujet dans le podcast officiel de Manchester United 

A.L.G.
— 
Ji-Sung Park sous le maillot de man U lors de la saison 2009-2010.
Ji-Sung Park sous le maillot de man U lors de la saison 2009-2010. — ANDREW YATES / AFP

« Park, Park, wherever you may be, You eat dogs in your country, It could be worse, You could be scouse, Eating rats in your council house… ». Si, en français, la traduction et les rimes de ce chant des supporters de Manchester United en « hommage » à Ji-Sung Park, peuvent paraître un brin bancales (« Park, Park, où que tu sois, tu manges des chiens dans ton pays, Mais ça pourrait être pire, tu pourrais être scouse [supporters de Liverpool], à manger du rat dans ta mairie »), on en comprend cependant la teneur… Et celle-ci ne plaît visiblement pas à l’ancien Red Devil.

C’est ce qu’il a fait savoir dans un podcast officiel du club, dont un extrait a été mis en ligne sur le compte Twitter de Manchester ce dimanche. « Je sais que les fans de United ne voulaient offenser personne avec cette chanson, a-t-il diplomatiquement expliqué en préambule. Mais quand même, je dois encore éduquer les fans et leur demander d’arrêter avec cette phrase qui s’apparente désormais à une insulte envers les Coréens. »

Park raconte son malaise

« En écoutant ce chant, même dix ans plus tard, j’ai pitié du jeune moi qui a essayé de surmonter cet inconfort que je ressentais à l’époque, a poursuivi celui qui a évolué à Man U entre 2005 et 2012. Je me sens aussi responsable pour les jeunes qui sont encore discriminés en tant qu’Asiatiques ou Coréens, et qui luttent contre ce genre d’inconfort. […] En Corée, les choses ont beaucoup changé. C’est vrai que, historiquement, nous avons mangé de la viande de chien. Mais de nos jours, en particulier la jeune génération, elle n’aime vraiment pas cela. La culture a changé. » Et le message est passé.