Ligue 2 : Un joueur sochalien accusé d’avoir mordu la joue du gardien de Valenciennes après une échauffourée

A TABLE Le club nordiste espère que la commission de discipline de la LFP se montrera intransigeante envers Ousseynou Thioune

A.L.G. avec AFP

— 

Jérôme Prior garde les stigmates de la morsure sur sa joue gauche.
Jérôme Prior garde les stigmates de la morsure sur sa joue gauche. — Capture d'écrans

Le milieu de terrain de Sochaux Ousseynou Thioune a mordu à la joue Jérôme Prior, le gardien de Valenciennes, samedi à l’issue du match de la 7e journée de Ligue 2 opposant les deux équipes, a indiqué le président du VAFC, Eddy Zdziech. « C’est vraiment regrettable. Il ne faut pas minimiser l’incident ou le nier. Jérôme, avec qui j’ai parlé, a vraiment une grosse morsure à la joue, il saignait », a expliqué à l’AFP le dirigeant valenciennois.

Cet acte inqualifiable s’est produit à la fin du match, au moment où une échauffourée a éclaté entre les joueurs des deux équipes. Sur les images de beIN Sports, on voit Thioune s’approcher tout près de Prior, avant que celui-ci ne réagisse brusquement pour repousser son adversaire. Les images de la joue du gardien valenciennois ne laissent d’ailleurs que peu de doute sur la nature de la blessure.

« Ce genre de comportement est grave. Il faut vraiment les éradiquer, ça n’a rien à faire sur un terrain de football. Je fais confiance aux arbitres et à la commission de discipline pour prendre les décisions qui s’imposent », a poursuivi Eddy Zdziech. « On a une réunion en fin d’après-midi [dimanche] pour décider des suites à donner à cette triste affaire. Nous allons défendre notre joueur », a-t-il conclu.