Ligue 1: Huit joueurs positifs au Covid-19 à Montpellier, censé se déplacer à Monaco dimanche

FOOTBALL Il faut y ajouter quatre membres du staff technique, également testé positifs

N.C. avec AFP

— 

Michel Der Zakarian, l'entraîneur du Montpellier Hérault Sporting Club.
Michel Der Zakarian, l'entraîneur du Montpellier Hérault Sporting Club. — Ryan Browne/BPI/Shutter/SIPA

Huit joueurs du club de Montpellier et quatre membres du staff technique ont été testés positifs au Covid-19 jeudi, a-t-on appris vendredi auprès du club héraultais, censé se déplacer dimanche à Monaco pour la 7e journée de Ligue 1. L’ensemble du groupe a passé de nouveaux tests ce vendredi alors que les douze personnes contaminées ont été placées à l’isolement, indique le MHSC dans un communiqué.

Selon le journal Midi Libre, les joueurs concernés sont Jonas Omlin, Dimitry Bertaud, Vitorino Hilton, Daniel Congré, Pedro Mendes, Nicolas Cozza, Téji Savanier et Andy Delort. Côté staff, il s'agit de l'entraîneur Michel Der Zakarian, de Franck Rizzetto, de Teddy Richert et d'un intendant.

Les résultats de nouveaux tests sont attendus vendredi soir. Avec impatience. La rencontre à Monaco ne tient en effet plus qu'à un fil. Selon le protocole de la LFP, il faut que 20 joueurs sur la liste des 30 fournis en début de saison soient négatifs. Mais un test positif du troisième gardien Matis Carvalho pourrait suffire à faire reporter le match, car le MHSC n'aurait plus de gardien disponible. 

Le MHSC particulièrement touché

Depuis le début de la pandémie, sept joueurs de Montpellier ont déjà été touchés par le Covid-19. Le milieu de terrain Junior Sambia, qui avait été hospitalisé et placé sous coma artificie fin avril, a été le premier joueur de Ligue 1 victime du coronavirus. Puis Ambroise Oyongo, Mihailo Ristic, Thibault Tamas et plus récemment Florent Mollet ou Thibaut Vargas ont également été contaminés et isolés du groupe pendant quatorze jours.

Enfin, l'attaquant Andy Delort a été contaminé par le coronavirus à la veille de la reprise du championnat et ainsi privé du premier match à Rennes (2-1). Montpellier, par ailleurs affecté par le grave accident cardiaque de l’ancien gardien international et directeur adjoint du centre de formation Bruno Martini, attendait le déplacement à Monaco pour se relancer après la défaite à domicile face au voisin et rival, Nîmes (0-1) le 4 octobre.