Coronavirus : Les joueurs de Bundesliga acceptent des baisses de salaire

FOOTBALL Les joueurs de Mönchengladbach ont impulsé le mouvement, rapidement suivis par de nombreux autres

A.L.G. avec AFP

— 

Les joueurs de Bundesliga s'accordent pour baisser leur salaire.
Les joueurs de Bundesliga s'accordent pour baisser leur salaire. — SASCHA SCHUERMANN / AFP

Le Medef en a rêvé, les footballeurs allemands l'ont fait. Après le Barça, qui envisageait lundi de réduire le salaire de ses joueurs pour faire face aux pertes économiques dues à la pandémie de coronavirus, les joueurs du Bayern Munich et d’autres clubs allemands ont accepté des baisses de revenus pour aider leurs clubs.

Selon Bild, chez le « Rekordmeister », en tête du championnat au moment de l’interruption le 13 mars, tous les joueurs, les membres du conseil d’administration et du conseil de surveillance se sont dit prêts à renoncer à 20 % de leur salaire. Au Bayern, qui entretient une équipe de stars, les dépenses salariales représentaient 336,2 millions d’euros lors de la saison 2018/2019, pour un chiffre d’affaires de 750,5 millions.

Mönchengladbach à l’initiative

Les premiers en Allemagne à avoir proposé spontanément une réduction de salaire ont été les joueurs de Mönchengladbach, suivis par leurs collègues de Brême et Schalke 04. A Dortmund et Leverkusen, des discussions sont en cours, rapporte la presse.

Au Borussia Dortmund, l’entraîneur Lucien Favre a lui-même proposé une baisse de son salaire. Pour les joueurs, le club envisage une réduction de 20 % des salaires si les matchs ne reprennent pas, et de 10 % s’ils reprennent à huis clos, étant donné que dans ce cas, les clubs toucheraient les droits télé.