OM : « Tu ne peux pas aller à la pharmacie acheter de la personnalité », Villas-Boas lucide sur la situation de son équipe

FOOTBALL Le coach de l'OM semble presque fataliste après les deux défaites de son équipe face au PSG et à Monaco

A.L.G.

— 

Le coach de l'OM traverse une période compliquée.
Le coach de l'OM traverse une période compliquée. — Lionel Urman/SIPA

Après deux revers qui font mal pour l'OM, le premier dans le Classico face au PSG (0-4), le second en Coupe de la Ligue à Monaco (0-2), ça ne transpire pas la confiance du côté de la Commanderie ces derniers temps. Les Marseillais ne vont pourtant pas avoir beaucoup de temps pour gamberger, puisque deux matchs capitaux (face à Lille et Lyon) les attendent contre des concurrents directs en Ligue 1.

Déjà bien secoué ces derniers jours après ses étonnantes déclarations post-Classico, André Villas-Boas continue de gérer la communication du club comme il l’entend. A la question de savoir si ces deux rencontres à venir ne sont pas un tourant dans la saison de l’OM, le coach portugais a répondu par la négative.

Gagner à nouveau pour vite éteindre l’incendie

« Mais deux matchs à domicile face à des adversaires directs, cela peut donner de la confiance à l’équipe, dans un contexte difficile en ce moment, nous rapprocher de l’objectif du podium, a-t-il simplement déclaré en conférence de presse vendredi, avant d’enchaîner par des propos assez forts. Le classement est comme il est, heureusement d’ailleurs, car avec ce type de début de saison, et nos résultats, on devrait être un peu en dessous. »

Interrogé sur le manque de personnalité de son groupe, Villas-Boas s’est montré très cash. « Tu ne peux pas aller à la pharmacie acheter la créativité, la mentalité, la personnalité. Tu l’as ou tu ne l’as pas. Ça vient à la naissance, ou pas, a-t-il lâché. Quand tu fais une série de résultats négatifs, on te ressort les problèmes physiques, les problèmes de créativité et les vrais problèmes pour moi : les problèmes de jeu, d’erreurs individuelles et/ou collectives. C’est ça qui m’intéresse. Les joueurs qui sont là sont les mêmes qui sont arrivés en finale de Ligue Europa (en mai 2018), on n’avait pas de problèmes avec leur agressivité, leur mentalité à ce moment-là. »

Qu’il le veuille ou non, les prochaines échéances seront cruciales pour son équipe et pour lui-même. En cas de nouveaux mauvais résultats, l’OM plongerait bel et bien dans un début de crise. Le mieux pour éteindre l’incendie serait de l’emporter samedi après-midi au Vélodrome face au Losc. Un match que vous pourrez évidemment suivre en live sur notre site.