OM: «C'est fini, on peut se focaliser sur d'autres choses»... Avant Monaco, Villas-Boas tire un trait sur le classico

FOOTBALL A la veille du 16e de finale de Coupe de la Ligue contre Monaco, le coach olympien a définitivement clos le chapitre de la leçon reçue au Parc des Princes

N.C.

— 

André Villas-Boas lors de la victoire de l'OM contre Srasbourg, le 20 octobre 2019.
André Villas-Boas lors de la victoire de l'OM contre Srasbourg, le 20 octobre 2019. — J.E.E/SIPA

Pas le temps de gamberger. Et ce n’est pas pour déplaire à André Villas-Boas qui, on l'avait compris, avait envie d’évacuer ce PSG-OM le plus rapidement possible. « On a suffisamment parlé de ce match, c’est fini. On peut se focaliser sur d’autres choses, a dit le coach portugais mardi en conférence de presse, dans la lignée de sa communication d’après-match. Je n’ai aucun regret. Ce match est fini, il fait partie d’un autre championnat. Rien ne m’intéresse du PSG. »

Deux jours après le 4-0 reçu au Parc des Princes, AVB s’est montré tout heureux de pouvoir passer à la Coupe de la Ligue, et ce déplacement à Monaco mercredi. Un 16e de finale face à une équipe « dans une bonne dynamique » qu’il ne prendra pas à la légère, car c’est une compétition qui l’intéresse. « C’est un chemin court vers la Ligue Europa, et pour un trophée », a-t-il rappelé.

Les dix prochains jours, avec ce match puis les réceptions de Lille et Lyon en championnat, sont d’une importance capitale pour son OM encore bringuebalant. « On continue à chercher notre style de jeu, a reconnu le technicien. Mais l’absence de quatre matchs de Payet a mis notre projet de jeu en stand-by. La priorité aujourd’hui, plus que le jeu, ce sont les résultats. »