PSG-OM : « On mouille le maillot mais il y a une différence abyssale », Villas-Boas sort déjà le parapluie

FOOTBALL L'entraîneur marseilllais n'a pas l'air très convaincu des possibilités de son équipe de ramener un résultat du Parc des Princes

J.L.

— 

André Villas-Boas, le 20 octobre 2019 au Vélodrome.
André Villas-Boas, le 20 octobre 2019 au Vélodrome. — Daniel Cole/AP/SIPA

L'OM n'a plus battu le PSG depuis 120 ans et ce n'est pas prêt d'arriver vu l'optimisme dégagé par André Villas-Boas avant son premier classico dimanche soir au Parc des Princes. Malgré le retour de Payet, l'entraîneur portugais semble moyennement croire en son équipe, pour le dire gentiment. 

«En dix ans, il y a un milliard d'euros de différence entre le PSG et l’OM, a constaté Villas-Boas en conférence de presse à la Commanerie. Ça, c’est une nouvelle réalité. On doit être réaliste. On a plus à gagner qu’à perdre. Les équipes avec des petits budgets qui viennent à Marseille, elles rêvent et parfois, elles gagnent. On va rêver, on va essayer de gagner. On n’a rien à perdre. On va essayer de jouer le match pour le match. Si on s’en sort mal, ce sera plus important de penser à Lille et Lyon, et Monaco en Coupe de la Ligue.»

Pour ceux qui pensent qu'AVB bluffe, lisez la suite: «On ne va pas à Paris pour participer à la fête du PSG. On mouille le maillot mais il y a une différence abyssale. On respecte l’emblème, le logo. Mais le plus important pour moi est de sortir de là sans blessure ni suspension». A deux doigts de choisir la défaite 3-0 sur tapis vert. L'ambition faite homme, en quelque sorte.