Stade Rennais: «Il ne s’est rien passé avant le match», défend le président Olivier Létang

FOOTBALL Un joueur de l'effectif a été sanctionné par le club pour «un incident» après la rencontre à Jablonec...

C.A.

— 

Le président du Stade Rennais Olivier Létang, ici en septembre 2018.
Le président du Stade Rennais Olivier Létang, ici en septembre 2018. — C. Allain / 20 Minutes

On en sait un peu plus sur ce qui s’est passé autour du match de Ligue Europa du Stade Rennais à Jablonec. Présent en conférence de presse avant le match à Lyon prévu mercredi, le président du club breton a tenu à préciser les faits. « Il ne s’est absolument rien passé à l’hôtel avant le match. Il y a une tentative d’événement et d’incident à Prague après le match. Le service d’ordre est intervenu », a fait savoir Olivier Létang.

« Il y a un joueur identifié »

Dans un article publié ce mardi, L’Equipe évoquait une fête improvisée dans l’hôtel des joueurs à la veille du match en République Tchèque, remporté 1-0 par les Rennais. Le quotidien sportif parlait « d’alcool et de filles », évoquant « quatre à cinq joueurs » concernés. « C’est dommage que de fausses informations soient communiquées. Il y a des hommes, des familles », a regretté Olivier Létang. Avant de préciser. « Il y a eu un joueur identifié qui a déjà été sanctionné et qui sera reçu par le club ».

Ben Arfa ? « Il était malade »

Olivier Létang n’a pas souhaité dévoiler le nom du fautif. Interrogé autour du cas d’Hatem Ben Arfa, absent du groupe opposé à Strasbourg, Olivier Létang a déminé. « Il était malade. Le doc était passé le voir la veille à son domicile », a répondu le président, soucieux de mettre un terme à la polémique.