Strasbourg-Monaco: Arsène Wenger sera-t-il présent au stade de la Meinau pour voir la première de Thierry Henry?

FOOTBALL L’Alsacien a été le coach de l’AS Monaco et de l’ancien attaquant pendant de longues années à Arsenal…

A.I.

— 

Strasbourg-Monaco: Arsène Wenger sera-t-il présent au stade de la Meinau pour voir la première de Thierry Henry? Ici aux côtés du président du Racing Marc Keller (Archives)
Strasbourg-Monaco: Arsène Wenger sera-t-il présent au stade de la Meinau pour voir la première de Thierry Henry? Ici aux côtés du président du Racing Marc Keller (Archives) — F. Hernandez / 20 Minutes

Thierry Henry va coacher son premier match sur le banc monégasque samedi soir à Strasbourg. Sacré clin d’œil à  Arsène Wenger. En plus d’avoir porté le maillot strasbourgeois et d’avoir entraîné l’AS Monaco, l’Alsacien a longtemps été le coach de Thierry Henry à Arsenal. L’occasion est donc belle, mais tonton Arsène sera-t-il à la Meinau samedi ?

On a tenté de sonder des copains de l’emblématique coach des Gunners. Albert Gemmrich a-t-il envoyé une invitation à son ancien coéquipier de Mutzig ? La question fait sourire le président de la ligue Grand Est de foot : « Arsène est un grand garçon. S’il veut venir, il n’a pas besoin de moi. Et puis, pour lui, voir la première de son ancien élève, c’est quelque chose quand même ! Je ne connais pas son agenda, mais je suis sûr que s’il n’a rien de prévu, il sera là. »

« Pas d’invitation spéciale »

L’agenda d’Arsène Wenger est aussi secret que son prochain point de chute. Mais avant de reprendre le boulot — « à partir du 1er janvier 2019 », a-t-il lui même annoncé — il semble que l’Alsacien a un peu de temps libre. Mercredi, il participait à un match sous le maillot du Variétés FC à Gueugnon, en Bourgogne-Franche-Comté. Pas très loin de l’Alsace…

Arsène Wenger n’est pas officiellement annoncé au Racing : « Il n’y a pas d’invitation spéciale pour ce match. Arsène Wenger le sait, il est toujours le bienvenu à la Meinau », indique-t-on. L’adjoint aux sports de Strasbourg, Serge Oehler, serait ravi de le croiser : « A chaque match on l’attend ! Et maintenant, il a le temps. » Thierry Henry, Monaco, une Meinau pleine, du temps libre… Les planètes sont alignées pour Arsène Wenger.