Bordeaux-Lille: «Maman, reviens au stade» lance Benoît Costil après son match de gala face au Losc

FOOTBALL Le gardien international a réalisé un match exceptionnel pour offrir la victoire aux Bordelais…

Clément Carpentier

— 

La rage de vaincre de Benoît Costil face à Lille
La rage de vaincre de Benoît Costil face à Lille — Nicolas Tucat / AFP
  • Benoît Costil retrouve son niveau au meilleur des moments pour les Girondins.
  • Le portier bordelais était infranchissable face aux redoutables attaquants lillois.
  • Il en a profité pour faire passer un message à ses parents.

Les Lillois auraient pu tirer des heures, les filets n’auraient jamais tremblé. Pourquoi ? Parce qu’un homme infranchissable s’est dressé sur leur route ce mercredi soir. Au Matmut Atlantique, c’est Benoît Costil a enfilé le costume de superhéros pour les Girondins face à un redoutable Losc (1-0).

De la frappe de Pépé aux six mètres à la tête de Rémy à bout portant là aussi dans les arrêts de jeu, le gardien des Marine et Blanc a très sollicité. Il a multiplié les parades de très grande classe, notamment en première mi-temps, face à Bamba, Fonte ou encore Ikoné. « On est tout simplement tombé sur un gardien de niveau international. Très bon, très efficace jusqu’à la dernière seconde », reconnaissait Christophe Galtier, l’entraîneur lillois.

Le jeune défenseur bordelais Jules Koundé, lui, ne trouvait pas de mots assez forts pour qualifier la prestation de son aîné : « Qu’est-ce que vous voulez que je vous dise aujourd’hui. Tout lui réussissait, il a fait les arrêts qu’il fallait. On est très content pour lui. J’espère surtout que ça va continuer maintenant. » En effet comme le dit justement Stéphane Martin, le président des Girondins, « avec un grand gardien et un état d’esprit comme ça, c’est beaucoup plus facile. »

« Je pense que j’ai été le plus con de tous en répondant »

Pour Benoît Costil, c’est surtout une belle revanche. Critiqué en début de saison pour ses erreurs de relance face à Strasbourg et les coups francs encaissés, il avait même eu quelques mots avec les supporters bordelais. Des mots qu’il regrette d’ailleurs aujourd’hui : « Parfois, on entend des choses qui ne font pas plaisir. Ça m’a touché car je donne tout pour ce club. Après, je pense que j’ai été le plus con de tous en répondant. Je n’aurais pas dû. Alors oui ça fait plaisir mais je reste dans mon coin. »

Mais attention, le gardien des Bleus ne boude pas. Il a même le sourire au point de lancer un joli message à a mère :

J’espère juste que ça va permettre à ma maman de revenir aux matchs parce qu’elle trop stressée et elle veut plus venir ici. Donc, j’ai envie de lui dire : reviens, reviens maman avec papa ! On ne sait pas combien de temps ma carrière va durer.

Eh bien s’il répète ce genre de prestation XXL, Benoît Costil a encore de très beaux jours devant lui.