Jordan Amavi a beaucoup souffert face à Strasbourg.
Jordan Amavi a beaucoup souffert face à Strasbourg. — C. Paris / AP / SIPA

FOOTBALL

OM-Strasbourg: A dix, in extremis, l'OM se sort du piège alsacien (3-2)

Après deux défaites consécutives, Marseille relève la tête, face à Strasbourg... 

  • En infériorité numérique après l'expulsion de Jordan Amavi, l'OM a réussi à battre Strasbourg, malgré un but de Da Costa à la 88e. 
  • Les Marseillais retrouvent le podium de la Ligue 1, ex aequo avec Lyon, après avoir été battu par les Gones dans l'Olympico, dimanche dernier. 

La bête était blessée. Elle s’est réveillée. Après deux défaites consécutives, l’OM s’est péniblement défait de Strasbourg (3-2), ce mercredi au stade Vélodrome. Marseille retrouve la troisième place de Ligue 1, avant un déplacement à Lille, ce dimanche (21h).

L’OM sur le fil. En manque de confiance, de rythme et d’idées, Marseille a longtemps pataugé : il a fallu attendre la quinzième minute pour voir un avorton d’occasion, une frappe molle de Thauvin. Les Marseillais ont renversé le match en trois minutes, peu avant la mi-temps : d’abord un pénalty (plutôt sévère) sifflé contre Grimm et transformé par Payet (41e). Puis, à la 44e, une splendide frappe enroulée de Sanson, des 20 mètres, après une intervention manquée de Carole sur un centre de… Payet, décidément le facteur X de l’OM en ce début de saison.

Amavi, un match qu’on oublie. Doublement coupable, le latéral gauche de l’OM. Sur l’ouverture du score de Lala, il se fait surprendre dans son dos, revient péniblement… pour dévier la balle et surprendre son gardien, Mandanda, qui semblait pouvoir arrêter la frappe du latéral alsacien. Un but provoqué en première mi-temps, un abandon de poste en seconde : Amavi a laissé ses coéquipiers à dix contre 11 en se faisant expulser peu avant l’heure de jeu, pour un pied haut balancé dans la poitrine de Lala. Un geste qui semblait toutefois plus maladroit que méchant : l’expulsion, pourtant confirmée après arbitrage vidéo, semble sévère.

A dix contre 11, les Marseillais ont longtemps résisté, notamment grâce à Mandanda, auteur d’une belle parade sur une frappe de Zohi (64e). Mais le portier marseillais s’est incliné sur un mouvement à trois des Strasbourgeois, à la 88e, conclu par Da Costa…

Strasbourg ne brise pas la malédiction. Le plus dur semblait fait pour Strasbourg… Qui encaisse pourtant le but du break trois minutes plus tard : un rush de Sakai sur le côté gauche de la surface de réparation, une remise pour Germain qui fusille Sels… Et l’OM, à la surprise générale, s'est sorti du piège. Cela fait 21 ans que Strasbourg n’a pas gagné au Vélodrome. Cette année semblait la bonne, avec un scénario idéal : ouverture du score, supériorité numérique, OM en plein doute. Mais les Alsaciens ont perdu trop de ballons bêtement pour espérer égaliser. Et ils n’ont cadré que cinq petites frappes… Depuis leur retour en Ligue 1, ils n’ont toujours pas ramené un seul point d’un déplacement chez une équipe du « Big Four ». Ce mercredi, ils ont laissé filer une occasion en or…