VIDEO. Bordeaux-Lille: En pleine confiance, Kamano donne des ailes aux Girondins

FOOTBALL Face au LOSC, les Bordelais pourront s'appuyer sur leur redoutable attaquant... 

Clément Carpentier

— 

François Kamano confirme son très gros potentiel au fil des matchs en ce début de saison.
François Kamano confirme son très gros potentiel au fil des matchs en ce début de saison. — Nicolas Tucat / AFP
  • François Kamano est actuellement le deuxième meilleur buteur de Ligue 1. 
  • Depuis qu'il a digéré sa paternité, l'attaquant bordelais confirme tout son potentiel. 
  • Il pourrait quitter les Girondins pour un gros club en fin de saison. 

François ? « Il vole, il vole en ce moment ! », ces mots, ce sont ceux d’Eric Bedouet alors entraîneur principal des Girondins de Bordeaux, le 26 août dernier, après la victoire contre Monaco. Ce jour-là, François Kamano vient d’inscrire un doublé et d’offrir la première victoire de la saison en Ligue 1 à son club. Et depuis, le Guinéen n’est pas vraiment redescendu sur terre. 

En effet, il poursuit au fil des semaines son excellent début de saison. Dimanche dernier, il a même inscrit l’un des plus beaux buts du championnat grâce à sa « spéciale » comme le souligne son président : crochet intérieur, frappe enroulée et lucarne ! « Déjà la saison dernière, il avait bien commencé et terminé malgré un petit passage à vide au milieu, dû à l’arrivée de son premier enfant », rappelle Fabien Piveteau, son agent.

Un papa plus libre sur et en dehors du terrain

Toujours très ouvert, François Kamano ne s’en cache pas d’ailleurs :

« C’était compliqué car je venais d’avoir un petit garçon (en octobre dernier). Ce n’était pas évident. Les nuits n’étaient plus les mêmes. Maintenant, ça va mieux. »

Ferdinand fait ses nuits et papa ses matchs ! « Il confirme son gros potentiel, savoure Stéphane Martin, il se prend moins la tête et joue plus à l’instinct, c’est son jeu. Il travaille aussi beaucoup pour l’équipe. » Peut-être trop parfois ?

« S’il faut défendre, il va le faire. Mais, vous perdez aussi des plumes après pour attaquer. Poyet le laissait beaucoup plus libre et ça a été le déclic », explique celui qui gère sa carrière. Et Bedouet et Ricardo ont eu l’intelligence de ne rien changer. Résultat des courses : six buts et deux passes décisives en 13 matchs. Et surtout, il a parfaitement repris le flambeau laissé par Malcom, parti au Barça cet été.

Une trajectoire à la Malcom ?

Même s’ils « aiment tous les deux rentrer sur leur pied fort, on ne peut pas les comparer car pour moi François (Kamano) est vraiment un joueur de côté » selon Stéphane Martin. Mais un ailier qui met des buts comme le Brésilien : « Il a besoin de confiance et aujourd’hui, il l’a ! Il est plus efficace. L’objectif, c’est de mettre entre 12 et 15 buts cette saison et de gagner encore en régularité » pour Fabien Piveteau. Pour mieux partir ensuite ?

Kamano est actuellement le 2e meilleur réalisateur de la Ligue 1 avec 4 buts.
Kamano est actuellement le 2e meilleur réalisateur de la Ligue 1 avec 4 buts. - CHARLY TRIBALLEAU / AFP

Déjà beaucoup sollicité cet été par des clubs étrangers (allemands, anglais, espagnols et turcs), le Guinéen a décidé de ne pas approfondir ces pistes en accord avec Bordeaux et son agent : « Partir pour partir, ça ne sert à rien. Autant faire une saison pleine ici en étant un titulaire indiscutable. Il est jeune. On fera un point cet hiver sur sa situation mais l’étranger l’intéresse vraiment. » Et une prolongation (il sera en fin de contrat en 2020) ? « Faudra voir ce que proposent les Américains », glisse Fabien Piveteau. En attendant, François Kamano va poursuivre son envol et aux dernières nouvelles, il n’a pas prévu d’atterrir !